Déficit commercial record pour la France

le
0
À un peu plus de 7 milliards d'euros, le fossé entre les exportations et les importations n'a jamais été si profond qu'au mois d'avril, selon les statistiques des Douanes. La facture pétrolière pèse lourdement.

C'est un record dont l'économie française se passerait bien. Le déficit commercial, c'est-à-dire la différence entre ce que la France vend et achète à l'étranger, a atteint un niveau inédit au mois d'avril, à 7,144 milliards d'euros, d'après les chiffres des Douanes publiés ce mercredi. Le précédent record, établi en février, s'élevait à 6,4 milliards d'euros.

Les exportations ont baissé à 34,40 milliards d'euros en avril contre 35,09 en mars. «Les baisses des ventes de machines industrielles et d'équipements automobiles sont marquées, notent les Douanes. Les exportations de produits sidérurgiques fléchissent également de façon sensible, du fait du retard déclaratif d'un grand opérateur.»

Dans le même temps, les importations atteignent un plus haut depuis au moins 2002, à 41,55 milliards d'euros, contre 40,10 milliards le mois précédent, soit une baisse de 1,5%. «La bonne nouvelle, retient Michel Martinez, économiste chez BNP Paribas CIB, c'est que

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant