Déficit commercial de la France stable à 4,3 milliards en août

le
4
STABILITÉ DU DÉFICIT COMMERCIAL DE LA FRANCE
STABILITÉ DU DÉFICIT COMMERCIAL DE LA FRANCE

PARIS (Reuters) - Le déficit commercial de la France est resté stable en août à 4,3 milliards d'euros, une nette accélération des exportations compensant une progression toujours soutenue des importations, selon les statistiques CVS/CJO publiées vendredi par les Douanes.

Le déficit de juillet, qui avait été donné à 4,51 milliards en première estimation, a été revu en légère baisse.

Sur les huit premiers mois de 2016, le déficit cumulé atteint 32,3 milliards contre 29,5 milliards un an plus tôt.

En août, les importations se sont élevées à 42,3 milliards, affichant une hausse de 1,8%, légèrement ralentie par rapport à la progression de 2,6% relevée en juillet. Dans le même temps, les exportations ont nettement accéléré, augmentant de 2,1%, à 38,1 milliards d'euros, après une hausse de 0,6% en juillet.

Le déficit des seuls produits manufacturés s'est maintenu, à 3,84 milliards d'euros, comme en juillet.

Les livraisons d'Airbus ont représenté 1,999 milliard d'euros (24 appareils) contre 1,96 milliard (21 appareils) un mois plus tôt.

Par zones géographiques, le déficit avec les pays hors Europe a diminué à 3,29 milliards d'euros (3,76 milliards en mois précédent).

Celui avec les autres pays de l'Union européenne s'est creusé à 2,96 milliards (contre 1,92 milliard en juillet). Avec la seule zone euro, il s'est inscrit à 3,91 milliards contre 2,59 milliards.

L'Insee, qui a revu jeudi en baisse sa prévision de croissance du produit intérieur brut de la France en 2016, a estimé que le commerce extérieur restait un "point noir" pour l'économie française. L'institut anticipe un net ralentissement des exportations sur l'ensemble de l'année, prévoyant une progression de 0,7% seulement, contre 6,0% en 2015.

(Myriam Rivet, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2310631 il y a un mois

    Ce chiffre n'est plus aussi significatif que par le passé en raison des transactions digitales. Mais il reste un indicateur très orange pour la France.

  • jmlhomme il y a un mois

    On est pas obligé de s'abonner aux deficits partout quand il faudrait viser au contraire seulement des excedents

  • M140210 il y a un mois

    Stabilité dans la médiocrité, merci le syndicalisme archaïque.

  • bigot8 il y a un mois

    comme toujours depuis 40 ans