Déficit - Comment la France a épuisé la patience de Bruxelles

le
121
Le nouveau Premier ministre Manuel Valls et Michel Sapin ont tous deux annoncé que les 3 % de déficit seraient respectés en 2015, après avoir suggéré le contraire. © ALAIN JOCARD / AFP
Le nouveau Premier ministre Manuel Valls et Michel Sapin ont tous deux annoncé que les 3 % de déficit seraient respectés en 2015, après avoir suggéré le contraire. © ALAIN JOCARD / AFP

La France respectera finalement son engagement européen de réduire son déficit public à 3 % du PIB fin 2015. Après avoir laissé entendre qu'il voulait négocier le rythme de retour sous la barre fatidique du traité de Maastricht, l'exécutif a subitement changé de discours. Selon Le Figaro Économie de mardi, ce revirement fait suite à la rencontre du secrétaire général adjoint de l'Élysée Emmanuel Macron et du nouveau secrétaire général aux affaires européennes Philippe Léglise-Costa avec la direction de la Commission européenne jeudi. Les deux hommes de confiance de François Hollande auraient été mal reçus à Bruxelles.

Lire à ce sujet : Un nouveau sursis à Bruxelles ? C'est pas gagné !

Il faut dire que Paris est en délicatesse avec les règles européennes révisées pour tirer les enseignements de l'éclatement de la crise des dettes souveraines.

Une obligation de moyens plus que de résultats

Visé par une procédure de déficit excessif depuis 2009, l'Hexagone s'est par deux fois révélé incapable de tenir son objectif de déficit de 3 %. À chaque fois, ses partenaires lui ont accordé un délai de grâce. Le second remonte à l'année dernière. En juin, ils ont exceptionnellement consenti deux ans à la France, de fin 2013 à fin 2015, pour revenir à un déficit inférieur à 3 % (2,8 % très exactement). Une décision rendue possible par une souplesse trop méconnue des règles européennes. "La...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fouche15 le jeudi 17 avr 2014 à 19:39

    M740-Peut-être mais ça fait du bien de le partager, car beaucoup l'ignore encore.

  • fouche15 le jeudi 17 avr 2014 à 19:38

    suite-En termes monétaires on peut appeler cela de l’inflation des prix, mais pas l’augmentation de la richesse nationale qui sera toujours égale à son produit (Cf sophisme économique de Frédéric Bastiat à l’Assemblée nationale en 1948)

  • fouche15 le jeudi 17 avr 2014 à 19:37

    La faute c'est l'euro qui trop cher! Comme cela il n'y a rien à faire dès aujourd'hui puisque c'est de la faute à l'euro. Mais au fait une monnaie cela sert à quoi ? La monnaie est une unité de mesure, une unité d'échange et une unité de réserve. Le mètre est aussi une unité de mesure divisé en 100 centimètres, si l'on veut modifier les cent centimètres en 80 centimètres, il faudra donc 125 nouveaux centimètres pour faire le nouveau mètre qui permettra de mesurer un mètre. En termes monétaires o

  • M7403983 le jeudi 17 avr 2014 à 18:55

    Et oui fouche15, vous ne faites qu'enfoncer des portes ouvertes de cette pauvre France dirigée par des politiques à la petite semaine mais avec de gros comptes en banque (cachés sous couvert de l'immobilier) ... Nous sommes bien d'accord sur le sujet

  • fouche15 le jeudi 17 avr 2014 à 18:48

    suite2-Où est l’enrichissement de la nation puisqu’il ne s’agit que de biens immeubles pour son usage personnel ? (Pour mémoire, il y a eu 288 657 déclarants en 2013, selon Christian Eckert, rapporteur général du Budget à l'Assemblée nationale). Le nombre de foyers fiscaux en France est de 36 389 256 selon http://www2.impots.gouv.fr/documentation/statistiques/ircom2012/ir2012.htm

  • fouche15 le jeudi 17 avr 2014 à 18:47

    suite-L’administration fiscale ne réagit-elle pas ? Existe-t-il dans notre pays une place particulière pour les politiciens par rapport aux autres habitants/citoyens/contribuables pour mentir sur la valeur de ses biens soumis à l’ISF?Son patrimoine net est de 2 151 000 euros, il est né le 9 avril 1952 et est un homme politique depuis 1981, soit 33 ans de politique professionnelle exclusivement.

  • fouche15 le jeudi 17 avr 2014 à 18:47

    M Sapin a menti sur l'inversion de la courbe du chômage, peut-il encore mentir ? Au fait sa maison de 700 M² à Argenton sur Creuze déclarer en 2013 est de 860 000 F (il ne savait pas en qualité de Ministre du chômage que nous sommes en euros depuis le 1er janvier 2002, ouf ! il vient d'être nommé Ministre des Finances de la France!!!) soit 131 106 euros ou encore 187 € par mètre carré !!! Quand allons-nous arrêter cette mascarade ? Le Conseil Constitutionnel fait-il son travail ?

  • M7403983 le jeudi 17 avr 2014 à 18:45

    Perso je verrai bien un Napoléon 1er Cela au moins aurait de l'allure, parce que votre Marianne dénaturée style timbre poste !!!

  • M8951316 le jeudi 17 avr 2014 à 18:28

    Avec celle de Marianne , Pasteur , Victor Hugo etc..., on dispose de suffisamment de grands hommes pour la photo !

  • M7403983 le jeudi 17 avr 2014 à 18:15

    M895 : chacun sa monnaie avec la tête de qui sur les billets BDF ???