Déficit budgétaire britannique réduit, mais dépenses en hausse

le
0
RECUL DU DÉFICIT BUDGvTAIRE BRITANNIQUE EN MAI
RECUL DU DÉFICIT BUDGvTAIRE BRITANNIQUE EN MAI

LONDRES (Reuters) - Le gouvernement britannique a emprunté un peu plus que prévu le mois dernier mais le déficit budgétaire a reculé à son plus bas niveau pour un mois de mai depuis 2007, montrent les données publiées mercredi par l'ONS, l'institut national de la statistique.

Le déficit, hors secteur bancaire, est ressorti à 9,745 milliards de livres (12,7 milliards d'euros), en baisse de 3,8% sur un an, alors que les économistes interrogés par Reuters l'attendaient en moyenne à 9,352 milliards.

Les rentrées fiscales ont toutes progressé par rapport à 2015, en dépit des craintes d'un ralentissement de l'activité à l'approche du référendum du 23 juin sur l'appartenance à l'Union européenne, mais les dépenses du gouvernement ont elles aussi augmenté.

Le ministère des Finances a estimé en mai qu'un choc économique consécutif à un "Brexit" pourrait se traduire par une aggravation de 24 milliards de livres du déficit sur l'exercice fiscal prochain, et même de 39 milliards dans le scénario le plus pessimiste.

L'ONS a révisé à la baisse son estimation de déficit pour l'exercice 2015/2016 à 74,9 milliards de livres, au lieu des 76,0 milliards qu'il attendait le mois dernier.

(Service économique)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux