Déficit : Bruxelles accorde deux ans de sursis à la France

le
1
La Commission européenne met à mal toutes les prévisions du gouvernement, que ce soit sur la front de la croissance, du chômage ou des finances publiques. Bruxelles donne désormais un sursis à la France, jusqu'en 2015, pour ramener son déficit sous les 3%.

Le ministre de l'Économie, Pierre Moscovici, a été prévenu jeudi soir par le commissaire européen Olli Rehn des dernières prévisions de la Commission européenne pour la France. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les nouvelles n'étaient pas bonnes: vendredi matin, Bruxelles a annoncé prévoir une récession en France cette année, avec un repli du PIB de 0,1%. Une prévision plus pessimiste que celle du gouvernement, qui table sur une croissance de 0,1%. Bruxelles prévoit ensuite un rebond de croissance en 2014 de 1,1%. Malgré l'accord sur la sécurisation de l'emploi signé mi-janvier par les partenaires sociaux, le taux de chômage atteindrait 10,9% en 2014; la courbe ne s'«inverserait» dont pas, comme l'...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le dimanche 5 mai 2013 à 10:49

    M389....le PS ne va pas scier la branche sur laquelle il est confortablement installé...et il fera TOUT pour y rester...quitte à laisser "dynamiter" l'arbre ?!!!...