Défenseur des droits : les députés UMP écartent Lang et Kouchner

le
0
Les députés ont décidé mardi en commission de plafonner l'âge du prochain Défenseur des droits à 68 ans. Un choix qui écarte de facto les deux candidats de gauche.

Françoise de Panafieu doit se réjouir. Un amendement adopté mardi par les députés en commission des Lois met hors course deux de ses principaux adversaires pour le poste de Défenseur des droits, Bernard Kouchner et Jack Lang. En cause : leur âge. Tous deux affichent 69 ans, soit une année de plus que la limite fixée pour ce futur «supermédiateur» au moment de son entrée en fonction.

La disposition, qui doit encore être adoptée en séance plénière, stipule que la fonction de Défenseur des droits ne pourra être exercée que par une personnalité ayant «moins de 68 ans au jour de sa nomination». Elle a été présentée par le député UMP Louis Giscard d'Estaing, avec l'aval de la commission des Lois.

Si les deux anciens ministres socialistes, souvent cités pour le poste, voient ici leurs espoirs s'arrêter, la députée UMP Françoise de Panafieu, née en 1948, conserve ses chances pour ce poste qu'elle ambitionne. Ce tournant de carrière l'intéresse d'autant pl

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant