Défense : les gros contrats font flamber les ventes d'armes françaises

le
2
Défense : les gros contrats font flamber les ventes d'armes françaises
Défense : les gros contrats font flamber les ventes d'armes françaises

Les ventes d'armes françaises se portent bien. Selon un étude réalisée par le ministère de la défense et le Cidef (conseil des industries de défense françaises) avec le support du cabinet McKinsey présentée au cours des 12ème universités de la Défense sur la base de Bordeaux-Mérignac, les exportations ont atteint 6,87 milliards d'euros en 2013, soit une progression de 42,7% par rapport à l'année précédente. En revenant à un niveau de 2011, la France se maintient au quatrième rang mondial des exportateurs d'armes, derrière les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Russie. Cependant, Israël et l'Allemagne arrivent juste après la France.

Une performance que l'on doit principalement à plusieurs gros contrats de plus de 200 millions d'euros. Ils sont passés de trois à huit en l'espace d'un an. Les commandes inférieures à 200 millions sont aussi en hausse de 20% à 4,05 milliards d'euros. Désormais, l'Arabie Saoudite est le premier client devant le Brésil. Au total, le Moyen Orient représente 40% des prises de commandes contre 16% pour l'Asie du Sud-Est, 11% pour l'Afrique du nord et 9% pour l'Amérique du sud.

Si ces exportations ont permis de réduire le déficit commercial de l'ordre de 5 à 8% sur la période 2008-2013, ce secteur permet de faire vivre 40 000 salariés, dont environ 14 000 emplois directs et 13 500 indirects chez les fournisseurs de premier rang. A cela s'ajoute entre 11 et 13 000 postes induits. Au total, ces salariés représentent un quart de la totalité des emplois dans la défense.

Sept grands bassins profitent de cette situation, l'Ile de France, la région PACA, la Bretagne, l'Aquitaine, Midi-Pyrénées, et Centre et Rhône-Alpes.

Par ailleurs, cette étude montre que les technologies militaires de Thales, Safran, Airbus ou DCNS ont pu également des retombées civiles : freins carbones pour les avions de ligne, systèmes de télépéages sur autoroutes, commandes de vol pour les avions Falcon... ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8412500 le mardi 9 sept 2014 à 10:10

    et l'ouragan juste après le Mistral!!!

  • dupon666 le mardi 9 sept 2014 à 01:03

    mistral?