Défense : les arbitrages difficiles de Juppé 

le
0
Alain Juppé participera vendredi et samedi au sommet de l'Otan.

Nommé à la tête d'un ministère à la fois sensible et prestigieux, Alain Juppé ne manquera pas de chantiers d'envergure à la Défense. Le premier, et le plus difficile, sera sans doute le budget. Arrivant au plus fort de la modernisation de la défense nationale lancée par le Livre blanc en 2008, le nouveau ministre devra repousser ou assumer les nouvelles contraintes budgétaires inhérentes à la crise.

Coupes dans les programmes, arbitrages difficiles: les années qui viennent ne seront pas les plus faciles à vivre pour la défense. Quant à la loi de programmation militaire (LPM) qui couvre les années 2009-2014, beaucoup estiment qu'elle a déjà fait naufrage...

Dans l'immédiat, Alain Juppé, qui succède au centriste Hervé Morin, participera vendredi et samedi au sommet de l'Otan, à Lisbonne, qui doit se prononcer sur l'avenir et sur la modernisation de l'organisation, vieille de 61 ans. Alors que l'Alliance atlantique doit entériner sa participation au bouclier

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant