Défense : la colère des élus

le
0
De nombreux élus, tous bords confondus critiquent la restructuration lancée par le ministère de la Défense, estimant qu'elle aura un impact important sur l'économie et la vie locale.

Jacques Bompard, le maire d'Orange, organise une manifestation demain pour protester contre le départ du 1er Régiment étranger de cavalerie (REC) annoncé hier par Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense. Ce même régiment doit rejoindre la base de Carpiagne où le 4e Régiment de dragons est dissous. «Nous sommes passés de la rumeur au coup de fil du préfet mardi à 14 h 45. C'est une méthode étrange», s'étonne André-Yves Beck, directeur de la communication de la ville d'Orange, en redoutant déjà l'impact sur les associations, les écoles, le commerce, l'hôtellerie et les transactions immobilières. «Nous manifestons notre incompréhension mais si cette décision est politique, elle n'infléchira rien», avoue-t-il dépité.

«À défaut d'avoir le courage de mener des réformes structu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant