Dédo : "Inzaghi doit même célébrer les buts qu'il marque sur FIFA"

le
0

Passé par le Jamel Comedy Club où il s'est fait connaître, Dédo continue de rouler sa bosse dans le monde de l'humour avec son spectacle Killing Joke. Juste avant une représentation, le plus métalleux des humoristes prend le temps de nous parler foot. Une passion teintée d'Italie et de Milan AC. Rencontre avec un passionné.

Quel est ton rapport au football ? Je suis fan de foot depuis que j'ai 10-11 ans, environ. J'ai découvert le foot à travers ma famille italienne, et mes cousins qui étaient amoureux du Milan AC m'ont transmis leur amour pour ce club. C'était à l'époque où Berlusconi venait juste de reprendre les rênes du club, donc vers la fin des années 1980, à peu prés. Juste avant le début des grandes victoires, en fait, avec le trio magique des Hollandais. Je suis donc fan du Milan AC depuis que je m'intéresse au foot et ça n'a toujours pas changé, même si c'est un peu plus triste depuis deux-trois ans.
D'ailleurs, tu le vis comment le Milan AC d'aujourd'hui ? Bah moyennement bien, hein. J'ai été content de voir Pippo reprendre les rênes de l'équipe, car c'est vraiment une des âmes du club. Après, c'est vrai qu'il galère un peu, mais en même temps, avec l'effectif qu'on a, tu aurais beau mettre Guardiola ou le Sacchi de la grande époque, je ne suis pas sûr que ça changerait quelque chose. Il fait ce qu'il peut avec ce qu'il a. Et tu te rends compte qu'un mec comme Ménez arrive à survoler au sein de l'équipe, ce qui est assez symptomatique de la faiblesse de notre effectif. J'aime bien Ménez, mais au Milan AC, tu attends à avoir une star d'un autre calibre comme leader d'équipe. D'ailleurs, l'année dernière, tout le monde crachait sur Allegri alors qu'il n'était pas vraiment responsable des résultats, la preuve avec une vraie équipe comme la Juve, il est leader avec je ne sais pas combien de points d'avance et il est présent en quarts de finale de la Ligue des champions. Ce qui prouve bien que le problème est plus profond que ça au Milan AC. En vrai, il faudrait tout reconstruire. Tu ne remplaces pas Pirlo, Nesta ou Seedorf par Rami ou Mexès.
Pippo, c'est un mec que tu as apprécié ? Évidemment ! Le vrai renard ! Il y a beaucoup de gens qui n'aimaient pas le joueur et qui continue de penser qu'il n'était pas si fort que ça. Mais il était super fort, alors certes, c'était avant tout un joueur de surface, mais ça reste un putain de tueur devant le but. Et puis, j'adore ces mecs qui ont beaucoup bossé pour atteindre leur objectif. Il a eu une carrière et des résultats qui plaident clairement en sa faveur. Et puis quel bonheur de le voir célébrer chaque but comme si c'était le dernier....


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant