Déçue par la reprise, la Fed injecte 600 milliards de dollars

le
0
La Banque centrale américaine va racheter 75 milliards d'obligations d'Etat par mois d'ici à juin 2010. Le dollar baisse et Wall Street clôture en hausse.

Après la défaite des démocrates aux élections de mi-mandat, mardi, la Réserve fédérale américaine ouvre les vannes du crédit, ce mercredi. Si ce coup de pouce était attendu, l'incertitude régnait autour du montant des liquidités injectées par la Fed et le rythme. A l'issue de la réunion de son Comité de politique monétaire, la Banque centrale américaine injectera jusqu'à la fin du mois de juin de l'année prochaine 600 milliards de dollars, à un rythme de 75 milliards d'obligations d'Etat par mois. Ce à quoi s'attendaient peu ou prou les marchés financiers.

Le dollar s'affaiblit, l'euro dépasse les 1,41 dollar

A la suite de cette annonce de la Banque centrale américaine, les marchés financiers sont devenus très volatils. Après être revenues un temps à l'équilibre puis être repassées rapidement dans le rouge, les Bourses américaines ont clôturé en hausse, mercredi soir. Le Dow Jones gagne 0,24% à 11.215,10 points, alors que le S&P500 progresse d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant