Décryptage : Retraites, une réforme à 20 milliards d'euros

le
19
Allongement de la durée de cotisation, retraite des fonctionnaires, abattement de 10% des pensions etc., le rapport Moreau a donné des pistes au gouvernement. François Hollande a déjà prévenu que les efforts devraient être équitablement répartis.

La réforme des retraites, c'est maintenant... Difficile en effet pour François Hollande de repousser une réforme forcément douloureuse mais indispensable. Un chiffre donne la mesure de l'ampleur de l'effort à accomplir : si rien n'est fait, le déficit du système de retraite par répartition atteindra 20 milliards d'euros à l'horizon 2020 selon le Conseil d'orientation des retraites (COR).

Dans ce contexte, les propositions du gouvernement sont attendues. Prochain rendez-vous, les 4 et 5 juillet, avec l'ouverture des discussions entre les partenaires sociaux. A l'occasion de la Conférence sociale du 20 juin, François Hollande a prévenu que les efforts devraient être équitablement répartis et que l'allongement des cotisations serait la piste privilégiée. Jean-Marc Ayrault pourra également s'appuyer sur les préconisations du rapport Moreau, du nom de la conseillère d'Etat qui a rédigé cette plate-forme de propositions. Parmi les plus marquantes, on retiendra le possible allongement de la durée de cotisation jusqu'à 44 annuités, la diminution progressive de l'abattement fiscal de 10% dont bénéficient les retraités, la révision du mode de calcul de la retraite des fonctionnaires dont la pension est aujourd'hui déterminée à partir du traitement des six derniers mois etc.

« Quand on vit plus longtemps, on peut travailler plus longtemps » a clairement prévenu Marisol Touraine, la ministre des affaires sociales. Pas de grande révolution en vue dans le système de retraite à la française mais des ajustements pour passer le cap difficile des prochaines années, au moins jusqu'en 2035. En effet, les « baby-boomers » - la génération nombreuse née après la guerre - ont commencé à partir en retraite, accentuant le déséquilibre du régime général et créant un « papy boom » inédit dans la société française.

En attendant de connaître le projet précis du gouvernement, quelques chiffres clés concernant le régime général (pour les salariés du privé, hors professions libérales, artisans, commerçants, agriculteurs), le régime de la fonction publique et les régimes spéciaux, notamment pour les salariés de la SNCF et d'EDF-GDF.


1) Retraites du régime général

- Age légal minimum de départ : 62 ans à partir de la génération née à partir de 1955.
- Age moyen de départ à la retraite en 2012 : 62,2 ans.
- Cotisation pour une retraite à taux plein : 166 trimestres, soit 41,5 ans de cotisation.
- Retraite à taux plein à 67 ans si la durée de cotisation requise n'est pas atteinte.
- Calcul de la pension : 25 meilleures années
- Pension moyenne annuelle en 2011 : 7 000 euros (+3 755 euros pour la retraite complémentaire ARRCO + 9 235 euros pour la retraite complémentaire AGIRC)

2) Retraites des fonctionnaires

- Age légal minimum de départ : 62 ans à partir de la génération née à partir de 1955
- Age moyen de départ à la retraite en 2012 : 58,8 ans chez les agents de l'Etat, 58,6 ans dans les collectivités locales et 55 ans chez les hospitaliers non médecins.
- Cotisation pour une retraite à taux plein : 166 trimestres, soit 41,5 ans
- Calcul de la pension : 6 derniers mois (mais le taux de cotisation s'aligne progressivement sur celui du privé depuis la réforme de 2010).
- Pension moyenne annuelle : 22 983 pour les fonctionnaires d'Etat, 14 959 dans les collectivités et les hôpitaux

3) Régimes spéciaux

* SNCF
- Age légal de départ : 55 ans et 50 ans (pour les agents de conduite) jusqu'en 2017. Repoussé à 57 ans et 52 ans (pour les agents de conduite) à partir de 2024.
- Age moyen de départ : 55,1 ans en 2011
- Cotisation pour une retraite à taux plein : 166 trimestres, soit 41,5 ans.
- Pension moyenne annuelle : 22 769 euros

* EDF-GDF
- Age légal de départ : 60 ans (sédentaires) et 55 ans (pour services « actifs » et « insalubres ») jusqu'en 2017, repoussé respectivement à 62 ans et 57 ans à partir de 2024.
- Age moyen de départ : 56,7 ans en 2011
- Cotisation pour une retraite à taux plein : 166 trimestres, soit 41,5 ans.
- Pension moyenne annuelle : 29 206 euros

Lire aussi sur Boursorama :

Retraite : le gouvernement prépare les esprits

Retraite : la position des syndicats

Retraite : les fonctionnaires sont-ils avantagés ?

Pour aller plus loin :

Lire le rapport Moreau sur les retraites (en PDF)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • noterb1 le mardi 20 aout 2013 à 09:08

    Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité l'accroisement de la productivité ( et aujourd'hui l'explosion) se traduit par une hausse du temps travaillé . En fait le système de retraite ne fonctionne plus parce qu'il y a trop de chômage . Et comme personne ne peut s'engager sur une baisse de ce chômage on pare au plus pressé .

  • lilian92 le vendredi 16 aout 2013 à 10:00

    M9 108369 je lui conseille d'aller travailler dans le privé, après il pourra parler !C'est évident il y a une injustice énorme !J'ai travaillé dans le public, j'ai donné ma démission, je m’ennuyais. Ensuite j'ai travaillé dans le privé (même profession) trois fois pus de travail pour un salaire moindre et maintenant une retraite nettement inférieure...

  • 66michel le jeudi 27 juin 2013 à 16:58

    les "ronds de cuir" sont toujours les mieux lotis comme d'hab.

  • troteldo le jeudi 27 juin 2013 à 12:59

    C'est beau de voir l'âge moyen de départ en retraite des employés du privé, 62,2 ans ! Mais combien sont encore actifs à cet âge ? Combien sont au chômage dès 55 ans voire plus tôt ? Ce qui fait plaisir c'est l'appel au nivellement vers le bas pour les sales fonctionnaires qui vont toucher des retraites énormes ! Heureusement que nous ne sommes pas sous l'occupation d'il y a 70 ans sinon vous imaginez les règlements de compte ...

  • M3366730 le vendredi 21 juin 2013 à 23:24

    IL FAUT RETABLIR L'EGALITE, SIGNEZ LA PETITION http://www.contribuables.org/2012/10/24/alignons-les-retraites-du-public-sur-celles-du-prive/

  • M7147238 le vendredi 21 juin 2013 à 19:12

    En voilà un qui est bien un fonctionnaire . On n'est pas sortie de la galère avec cette ce type de vérité...

  • bignou56 le vendredi 21 juin 2013 à 19:10

    Est ce que je lis bien : Pension moyenne annuelle en 2011 : 7 000 euros (+3 755 euros pour la retraite complémentaire ARRCO + 9 235 euros pour la retraite complémentaire AGIRC)???????????? ya une erreur ou c'est une misere ?

  • bignou56 le vendredi 21 juin 2013 à 19:08

    injustice sociale = révolution imminente

  • bignou56 le vendredi 21 juin 2013 à 19:07

    Calcul : age de départ travaillé 25 ans + 42 ans de cotisations (plein emploi-ce qui est faux dans une vie) = 67 ans age de départ -->arnaque car age de décès moyen = 67 ans.Pauvre vie.

  • M9108369 le vendredi 21 juin 2013 à 19:03

    la même chose pour tous ! okFonctionnaires = mutuelle pourrie et comité d'entreprise pourri (y en a pas) et prime pourrie (y en a pas)Privé = securité de l'emploi pourrie et retraite pourrie et condition de travail pourrieon aligne mais on aligne tout alors , pas seulement les avantages des fonctionnaires.Moi fonctionnaire si j'ai vos inconvénients, je veux vos avantages !