Découvrez les étonnantes ambiances colorées du béton translucide

le
0

Un établissement thermal allemand a eu recours au béton translucide pour créer une grotte artificielle dans sa piscine. Mélange de béton et de fibres optiques, il permet de faire varier la couleur des parois.

Créer une grotte artificielle en béton aussi massive et anguleuse dans une piscine thermale, l’idée peut sembler saugrenue. À y regarder de près, elle répond à un cahier des charges précis et ce matériau high-tech offre d’intéressantes perspectives. Dans le cadre d’une grosse rénovation, les thermes de la cité bavaroise de Staffelstein voulaient créer une grotte artificielle pour remplacer le précédent modèle, très apprécié, alliant pierre naturelle et palmiers artificiels.

» A lire aussi: Ces constructions d’architectes qui subliment le béton

La nouvelle grotte prévue pour profiter au mieux des eaux chaudes thermales salées devait donc bénéficier d’un design marquant tout en offrant une ambiance particulièrement relaxante mêlant musique et lumière douces. La forme anguleuse est donc là pour évoquer des cristaux de sel stylisés, ceux-là mêmes qui procure à l’eau ses vertus curatives. Quant au matériau retenu, le béton translucide développé par la société allemande Lucem, il doit pouvoir combiner une allure tantôt brute et tantôt délicatement coloré.

Des LED pilotées par smartphone

Un petit miracle rendu possible par la présence de plus de 2 millions de fibres optiques intégrées dans les panneaux de béton. Sur la base d’une armature métallique, la «grotte» de 7 mètres sur 5 a été habillée d’une double paroi de béton illuminée au centre par un système sophistiqué d’ampoules LED programmables. Résultat: la lumière est diffusée sur les parois intérieures et extérieures de la grotte via les fibres optiques. Il ne reste plus qu’à faire évoluer l’éclairage au gré des envies: (couleurs statiques, variation aléatoire, intensité progressive, scénarios synchronisés avec la musique...). Et tout cela peut être piloté aussi bien depuis un ordinateur que par un smartphone. Pour ceux qui souhaitent tester l’expérience sur place, il faudra s’aventurer jusqu’à Bad Staffelstein tout au nord de la Bavière à une centaine de kilomètres de Nuremberg.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant