Découvrez les avantages de l'actionnariat salarié

le
0

Réconcilier le travail et le capital. L'idée panache le meilleur des deux capitalismes, le rhénan et celui de Wall Street, sous le nom d'actionnariat salarié. Voulu par le général de Gaulle dans une loi de 1966, c'est, explique Bruno Grange, administrateur salarié du laboratoire Boiron, "un partenariat gagnant-gagnant". Avec une chute drastique de l'absentéisme et des frais généraux, on peut dire de cette pratique qu'elle est un facteur d'alignement des intérêts.

D'ailleurs, le parcours boursier des entreprises qui en sont adeptes est sans conteste meilleur que celui de leurs concurrentes. Ainsi, l'indice Euronext FAS IAS, composé de 28 valeurs françaises, dont 3 % au moins du capital en actions est détenu par plus d'un quart des salariés, fait mieux que l'indice CAC 40 depuis son lancement en 1999. Ces trois dernières années, il a progressé de 47,81 % (au 9 mars 2016), contre 15,36 % pour le CAC 40.

Ces entreprises qui favorisent l'actionnariat salarié

(Cliquez ici pour afficher le tableau en pleine page)

En fait, l'actionnariat salarié a véritablement pris son envol au milieu des années 80, alors que l'industrie hexagonale évoluait sous la menace de raids hostiles. Ainsi en 1986, lors d'une première vague de privatisations, le gouvernement de l'époque a voulu renforcer certains fleurons par un second rideau défensif juxtaposé aux fameux "noyaux durs" d'actionnaires institutionnels franco-français. Aujourd'hui encore, l'argument fait mouche auprès de certains patrons qui se rappellent l'échec des tentatives de prise de contrôle de 1988 et 1999 sur la Société Générale. La mobilisation des actionnaires salariés et le poids de leur participation au capital de la banque avaient en effet constitué un verrou décisif.

Autre argument séduisant pour les dirigeants, celui de la logique financière, donner des titres étant moins pénalisant qu'une augmentation des salaires. "La distribution d'actions, g...

lire la suite sur votreargent.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant