Découvrez ces maisons dans les arbres au c½ur de la forêt

le
0

Inédit. Dans son Center Parc qui ouvrira fin juin en Haute-Vienne, le groupe Pierre & Vacances a construit 9 maisons complètement ancrées dans la nature.

Près d’une année et demi s’est écoulée depuis la première posée - par Jean-Pierre Raffarin et Ségolène Royal à l’époque - sur le chantier du nouveau Center Parcs du Bois au Daims situé en Haute-Vienne entre Tours et Poitiers. Le groupe français Pierre & Vacances Center Parcs a organisé cette semaine une ultime visite avant son ouverture officielle, arrêtée le 29 juin prochain... Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce village construit sur plus de 260 hectares autour d’un lac naturel prend forme. Les 809 cottages en bois ont été installés et meublés. Ne manquent que les occupants! Les daims s’y baladent déjà en toute quiétude...

«Nous avons la quasi certitude de construire le plus beau Center Parcs d’Europe!», se réjouit Marc Rasmussen, qui est l’un des fiers papa du parc. En tout, ce sont 300 millions d’euros qui ont été investis par le groupe Pierre & Vacances, le conseil départemental, et quelques investisseurs privés. Il est vrai que pour la région, c’est une aubaine: pas moins de 600 emplois vont être créés. «Sur tous ces emplois, environ 70% des recrutements sont effectués sur la région», explique Bruno Guth, directeur du site.

D’inédites maisons dans les arbres

Au cœur de l’ambiance de ce parc flambant neuf: l’animal. Un partenariat a été noué avec le réalisateur de films Jacques Perrin, qui s’est engagé à donner au parc certains animaux de ses films pour faire un grand «cœur animalier» dans le parc. Mais le rapport animalier ne s’arrête pas là. On les retrouve même dans les maisons, sous différentes formes décoratives. Et en termes de maisons, Center Parcs a innové. En plus des trois différentes gammes de cottage - Comfort Eden, Premium Eden et VIP Eden - neuf maisons un peu particulières ont fait leur apparition dans le Bois aux Daims. Elles sont en haut des arbres, complètement insérées dans le paysage et la nature!

«Chacune de ces 9 maisons a sa propre identité», explique Dim Hemeltjen, qui en est à son quatrième chantier de Center Parcs. «Elle font toutes référence à un animal. Ils apparaissent à l’intérieur dans différentes formes: sculptures, tableaux, ombres...», ajoute-t-il en montrant un hibou sculpté à la main dans le salon de la maison qui lui est dédiée. Pour construire ces maisons, l’architecte Michel Linet-Frion n’a utilisé que des matériaux naturels. Les cabanes sont construites en robinia, un bois originaire d’amérique du nord, qui a la particularité d’être très résistant et imputrescible.

D’ici à 2019, quatre parcs devraient ouvrir en France: en Isère, Saône-et-Loire, Lot-et-Garonne et Jura... Seule incertitude: en Isère, un groupe d’opposants perturbent le projet, dénonçant notamment la destruction de 92 hectares de forêt et une mise en péril de la faune et de la flore. Une vingtaine de zadistes se sont d’ailleurs installés sur place.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant