Découvrez ces étonnantes «Panic room» ou pièces secrètes

le
0

EN IMAGES - Très populaire aux États-Unis, la «panic room» est arrivée en France dans les années 2010. Le Figaro Immobilier a sélectionné des photos de plusieurs d’entre elles, toutes très singulières.

C’est une pièce qui fait partie d’un imaginaire commun, qui relève autant de la fiction que de la réalité... Qui peut se targuer d’en avoir déjà vu? Au Figaro Immobilier, nous avions visité il y a quelques semaines un hôtel particulier (situé en plein cœur du Marais, dans le IIIe arrondissement de Paris) dont la décoration a été entièrement refaite, à la mode hollywoodienne.. et qui est équipée d’une panic room, subtilement dissimulée derrière la bibiothèque. Pour y accéder, il suffit de bouger l’un des livres - il y en a des centaines qui sont similaires - sur une étagère. Dans ce cas précis, ni porte blindé, ni murs en kevlar ou fibre de verre... Juste une cachette plutôt originale!

Ces «panic room» ont été rendues célèbres par le film éponyme - avec l’actrice Jodie Foster - sorti sur les écrans en 2008. Beaucoup plus récemment, en février dernier, c’est le couple Amal et Georges Clooney qui, au milieu des travaux de rénovation pour son manoir britannique, a entrepris d’y construire une panic room. Cette fois, les vertus ne sont pas décoratives: la femme de l’acteur, une avocate spécialisée dans les droits de l’homme, n’y voit donc pas (que) un moyen de contenir les fans hystérique de son mari, mais bien un moyen de se protéger!

Si elles sont apparues en France dans les années 2010, ces pièces sont surtout très populaires aux États-Unis, où elles ont le plus souvent construites pour optimiser la sécurité d’une maison, notamment en cas de cambriolages ou de braquages nocturnes... De notre côté, nous avons sélectionné une dizaine de ces pièces secrètes, qui se distinguent davantage par leur originalité que par leur sécurité!

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant