Découverte de fosses communes et de camps en Malaisie

le , mis à jour à 10:18
0

KUALA LUMPUR, 24 mai (Reuters) - Des fosses communes et des camps qui ont peut-être regroupé des clandestins victimes de passeurs ont été découverts dans des villes et des villages de Malaisie à la frontière de la Thaïlande, a annoncé dimanche le ministre malaisien de l'Intérieur. Le autorités enquêtent pour déterminer si les corps qui se trouvent dans les fosses communes sont ceux de victimes du trafic humain, a déclaré le ministre, Ahmad Zahid Hamidi. Il n'a pas précisé le nombre de cadavres contenus dans ces fosses. Selon la presse malaisienne, les fosses communes contiendraient les corps de centaines de migrants venus de Malaisie et du Bangladesh. Selon le quotidien Utusan Malaysia, la police a découvert 30 charniers contenant les restes de centaines de personnes dans deux endroits dans l'Etat de Perlis, frontalier de la Thaïlande. Le Star a indiqué pour sa part sur son site web que près de 100 corps avaient été découverts dans une seule fosse vendredi. Interrogé sur le nombre de fosses communes découvertes, le ministre malaisien de l'Intérieur a indiqué qu'il s'agissait pour l'instant de chiffres provisoires et que leur nombre serait sans doute "plus élevé que cela". Il a précisé que les camps identifiés se trouvaient dans le secteur de Klian Intan et de villages près de la frontière. Il a estimé que les camps étaient utilisés "depuis au moins cinq ans". Une conférence de presse sur la question est prévue lundi, a indiqué la police. Des commandos de la police et des spécialistes de la médecine légale de Kuala Lumpur ont été dépêchés sur place, a indiqué un policier sous le sceau de l'anonymat. Le nord de la Malaisie est l'une des routes pour les passeurs qui organisent le transfert par bateau vers l'Asie du Sud-Est de populations venues de Birmanie, essentiellement des Rohingyas, minorité musulmane apatride, et des Bangladais qui fuient la pauvreté. Les trafiquants utilisent aussi le sud de la Thaïlande. Selon le journal Utusan Malaysia et la police, la découverte annoncée dimanche est sans doute liée au charnier découvert début mai côté thaïlandais. ID:nL5N0XT0GS Vingt-six corps ont été exhumés d'une fosse dans la province de Songkhla en Thaïlande, de l'autre côté de la frontière avec l'Etat de Perlis, près d'un camp soupçonné d'être lié au trafic des passeurs. (Praveen Menon et Trinna Leong avec Al-Zaquan Amer Hamzah; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant