Découverte d'une cité vieille de 7.000 ans en Haute-Egypte

le
0
    LE CAIRE, 23 novembre (Reuters) - Les vestiges d'une cité et 
d'une nécropole vieilles de plus de 7.000 ans, datant de la 
période prédynastique, ont été exhumés à Abydos en Haute-Egypte, 
a annoncé mercredi le ministère des Antiquités. 
    La cité aurait été érigée aux alentours de 5.300 avant Jésus 
Christ et pourrait avoir hébergé des dignitaires de haut rang et 
des bâtisseurs de tombes. Sa découverte pourrait jeter une 
lumière nouvelle sur l'histoire d'Abydos, l'une des plus 
vieilles cités de l'Egypte ancienne, située non loin de Louxor, 
indique le ministère dans un communiqué. 
    Abydos, estiment les historiens, fut la capitale de l'Egypte 
vers la fin de la période prédynastique et durant les quatre 
premières dynasties. 
    La découverte a été effectuée à 400 mètres du temple de 
Séthi Ier. Les archéologues ont retrouvé jusqu'à présent les 
vestiges de maisons, des fragments de poterie et d'outils en 
fer, ainsi que 15 énormes tombes, dont certaines sont plus 
grandes que celles des rois d'Abydos, ajoute le ministère. 
    Pareille découverte pourrait contribuer à relancer le 
secteur du tourisme, miné par des années de baisse du nombre de 
visiteurs. Plus de 14,7 millions de touristes se sont rendus en 
Egypte en 2010, puis seulement 9,8 millions en 2011, année de la 
"révolution du Nil" et de la chute du président Hosni Moubarak. 
Au premier trimestre 2016, les touristes étrangers n'ont été que 
1,2 million, contre 2,2 millions au premier trimestre 2015. 
     
 
 (Ahmed Aboulenein; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant