Décoration du PDG de Qatar Airways : la colère de deux syndicats

le
10
Décoration du PDG de Qatar Airways : la colère de deux syndicats
Décoration du PDG de Qatar Airways : la colère de deux syndicats

La décoration par François Hollande du PDG de Qatar Airways comme officier de la Légion d'honneur a été «condamnée» mardi par le syndicats d'hôtesses et stewards SNPNC/FO et par le SNPL, le premier syndicat de pilotes de ligne.

Akbar Al-Baker a reçu sa distinction vendredi lors d'une cérémonie organisée à l'Élysée, a révélé lundi la compagnie qatarie, assurant que le chef de l'État avait salué «l'engagement du PDG au sein de l'industrie aérienne internationale». Le syndicat d'hôtesses et stewards le SNPNC/FO «condamne» dans un communiqué le geste du président de la République, en s'interrogeant sur un tel soutien.

Il rappelle une déclaration du PDG d'Air France-KLM Alexandre de Juniac qui, lors d'un colloque, avait rapporté une phrase de son homologue de Qatar Airways à propos de la grève record des pilotes en septembre :«M. De Juniac, chez nous c'est juste pas possible, on les aurait tous envoyés en prison.»

Une façon d'«encourager les comportements antisociaux»

«Honorer l'auteur de tels propos sulfureux, de la plus haute décoration de notre pays, revient à dévaloriser celle-ci et à encourager les comportements antisociaux», s'indigne le SNPNC/FO.

Le SNPL, à la tête de la grève de septembre contre le développement de la filiale low cost d'Air France, Transavia, dénonce pour sa part «un mirage d'État à la française». Le président «renvoie sans doute l'ascenseur suite au récent contrat de plusieurs milliards de dollars pour la vente d'avions militaires Rafale au Qatar», écrit le premier syndicat de pilotes, dans un communiqué également mis en ligne.

Malheureusement, cela «ouvre un boulevard de reconnaissance à celui qui ne cache pas (...) ses intentions d'accéder plus largement aux aéroports français, souligne le SNPL. En conséquence, l'organisation «dénonce la connivence du gouvernement avec les compagnies du Golfe et l'absence totale de stratégie de l'État français en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • b.renie le mercredi 10 juin 2015 à 06:16

    Voilà que les syndicats donnent des leçons de morale. On aura tout vu. Le corporatisme est-il moral ? Le droit de grève est constitutionnel mais son exercice demande le sens de la responsabilité de la part de ceux qui l'exercent. Or en France il en est fait un usage pernicieux, de moins en moins du reste depuis une dizaine d'années, les interruptions des services à la clientèle étant de moins en moins bien acceptés par les citoyens.

  • jy831 le mardi 9 juin 2015 à 20:34

    @lechypre je suis d'accord avec vous,plus tu es malhonnete plus tu es récompensé.D'ou la grandeur d'etre honnete...

  • mperonne le mardi 9 juin 2015 à 19:44

    Une de plus pour Hollande!!! Plus que 2 ans.

  • M348281 le mardi 9 juin 2015 à 19:42

    Il va nous acheter des armes, la légion d'honneur est là pour débloquer les contrats !

  • Raf07Ard le mardi 9 juin 2015 à 19:31

    Comme manifestement la légion d'honneur n'a plus aucune valeur ... il ne reste plus qu'à la refuser comme l'a fait un Piketty par exemple ... mais encore faut-il que vous soyez assez malhonnete, corrompu, etc. pour que l'on vous la propose ...

  • va33 le mardi 9 juin 2015 à 19:24

    Napoléon doit ce retourne dans sa tombe

  • lechypre le mardi 9 juin 2015 à 19:17

    Dans notre joli Monde, plus tu es fourbe, plus tu es récompensé... Incroyable et de pire en pire

  • salar12 le mardi 9 juin 2015 à 19:11

    De toutes façons, ces décorations n'ont aucun sens, il s'agit de cooptation et de copinage, c'en est dégradant pour ceux qui ont de vraies raisons de l'obtenir.

  • klein44 le mardi 9 juin 2015 à 19:09

    après son quiquenat, hollande aura une bonne place chez qatar airways - comme les allemands, ex- chancelier schroeder chez gazprom !!!

  • p.cuquel le mardi 9 juin 2015 à 19:08

    Il y a belle lurette (depuis Mitterrand en gros) que la Légion d'honneur ne sert qu'a reconnaître ses amis. Les grands hommes la refusent, non ?