Déclin moteur : changer de mode de vie

le
0
Le handicap moteur touche plus facilement les personnes en surpoids et diabétiques. L'exercice physique associé à un régime améliorerait le quotidien de ces patients selon des chercheurs américains.

Les personnes en surpoids, obèses et diabétiques sont plus que les autres menacées de handicap moteur en vieillissant. La difficulté de marche liée au poids, aux troubles articulaires, à l'essoufflement peut conduire un certain nombre de ces personnes vers un véritable handicap physique ou en tout cas vers d'importantes difficultés à se déplacer.

Comment lutter contre le déclin moteur chez ces personnes atteintes de telles pathologies? En perdant du poids et en pratiquant de l'exercice physique tous les jours. C'est la réponse simple de chercheurs américains qui ont publié leurs travaux le 28 mars dans leNew England Journal of Medicine. Une telle recette permet de réduire nettement le nombre de personnes souffrant avec l'âge d'un handicap moteur. Leurs travaux, menés sous l'égide de l'Institut américain du vieillissement et de l'Institut du diabète, ont porté sur des personnes obèses ou en surpoids toutes atteintes de diabète de type 2, particulièrement vulnéra

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant