Déclin du rôle de l'euro dans le système monétaire mondial-BCE

le
0
    FRANCFORT, 8 juin (Reuters) - Le rôle de l'euro dans le 
système financier mondial a connu un déclin l'an dernier, a dit 
mercredi la Banque centrale européenne (BCE), avec notamment une 
diminution sensible de la place de l'euro dans les réserves de 
changes, les émissions de dette et les prêts transfrontaliers. 
    Affecté par la crise de la dette et une croissance anémique 
dans la zone euro, cela fait plusieurs années que la monnaie 
unique a vu son importance décroître dans le monde, des taux 
d'intérêt ultra-bas contribuant également à grever la demande. 
    La part de l'euro dans les réserves de change a baissé pour 
la sixième année de suite, reculant de 0,6 point de pourcentage, 
à 19,9%, soit son plus bas niveau depuis 2000, note la BCE dans 
son rapport annuel sur le rôle de l'euro. 
    "Surtout, la part de l'euro dans les réserves de change a 
reculé de près de trois points de pourcentage depuis son pic de 
2009, soit avant le début de la crise des dettes souveraines de 
la zone euro." 
    "L'euro est resté la deuxième monnaie la plus importante du 
système monétaire international mais avec un écart important par 
rapport au dollar", poursuit la BCE. 
    L'institut d'émission note que si le billet vert reste la 
devise la plus utilisée dans le monde, son rôle suit également 
une pente en léger déclin, ce qui est une nouvelle preuve d'un 
mouvement général vers une plus grande multipolarité dans le 
système monétaire international. 
    La BCE observe aussi que, dans le domaine des émissions de 
titres de dette en devises, la part de l'euro a baissé de 10,5 
points à 21,9% tandis que, dans les prêts transfrontaliers, elle 
s'est rétrécie de 6,7 points à 21,3%. 
 
 (Balazs Koranyi, Benoit Van Overstraeten pour le service 
français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant