Déclarations de patrimoine : pourquoi certains sont contre

le
0
Pour certaines personnalités politiques, de gauche comme de droite, l'exigence de transparence concernant le patrimoine de chacun ne servira pas à lutter contre l'évasion fiscale, mais risque de creuser les divisions et d'alimenter la suspicion.

«Démagogie», «climat hystérique», «fausse bonne solution»... Alors que le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a promis que les déclarations de patrimoine des membres du gouvernement seraient publiées d'ici au 15 avril, et que plusieurs personnalités de gauche comme de droite se sont déjà exécutées, la démarche est loin de convaincre tout le monde. Voici les cinq arguments avancés contre cette exigence de transparence:

1/ Cette mesure ne servira pas à lutter contre l'évasion fiscale. L'ancien premier ministre UMP François Fillon a dévoilé son patrimoine lundi soir sur France 2. Il a cependant souligné que sans contrôle ni enquête, ce genre de dispositif ne servait à rien. Dans l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant