Déclaration de revenus: nos conseils de dernière minute

le , mis à jour le
0
Pour faire le choix le plus adapté à votre situation, utilisez les simulateurs mis en ligne par le service des impôts sur le site impôts.gouv. (© DR / Fotolia)
Pour faire le choix le plus adapté à votre situation, utilisez les simulateurs mis en ligne par le service des impôts sur le site impôts.gouv. (© DR / Fotolia)

Le moment est venu de remplir vos obligations fiscales. La loi de finances apporte chaque année un lot de nouveautés que vous devez assimiler pour déclarer vos revenus au mieux. Le Guide fiscal 2015 du Revenu vous aidera à ne pas payer un euro de trop. Si vous imaginez qu’il est trop tard pour alléger la facture, vous pensez sans doute aux investissements défiscalisants, comme les Sofica, qui doivent être réalisés avant le 31 décembre de l’année précédente. Et vous n’avez pas tort. Il n’empêche, il reste des astuces pour optimiser votre imposition. Fai­sons le point sur vos possibilités d’intervention. Elles ne sont pas négligeables.

Contrôle des rubriques préremplies

Que vous déclariez en ligne ou sur papier, de plus en plus d’éléments figurent sur le formulaire de déclaration. Vos employeurs, les caisses de retraite et vos intermédiaires financiers communiquent directement avec l’administration fiscale. Même si les systèmes informatiques sont de plus en plus efficaces, nous recommandons de vérifier un à un les chiffres portés, qui peuvent être erronés.

Rattachement des enfants majeurs

L’avantage procuré par le quotient familial se réduit. La question du rattachement, ou non, de vos enfants majeurs a donc tout son sens.

Le quotient familial permet de limiter la charge fiscale des familles ayant des enfants. Le principe est de

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant