Déclaration de patrimoine : Benguigui dément «toute fraude»

le
1
Déclaration de patrimoine : Benguigui dément «toute fraude»
Déclaration de patrimoine : Benguigui dément «toute fraude»

En pleine débâcle électorale, nourrie de spéculations sur le remaniement, le gouvernement Ayrault se passerait volontiers d'une affaire judiciaire. Raté. La ministre de la Francophonie, Yamina Benguigui, est soupçonnée d'avoir menti, soit par omission, soit par sous-évaluation, sur sa déclaration de patrimoine, selon la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique qui a transmis son dossier à la justice. Cette annonce a été faite quelques heures avant l'annonce de la démission du gouvernement de Jean-Marc Ayrault, qui devrait être remplacé par Manuel Valls. 

L'instance indépendante a annoncé lundi qu'elle avait relevé «un doute sérieux quant à l'exhaustivité, l'exactitude et la sincérité» des déclarations de la ministre qui a par ailleurs été réélue dimanche conseillère municipale à Paris. Yamina Benguigui, elle, dément toute «fraude» ou «enrichissement personnel».

«Il n'y a ni fraude, de quelque nature que ce soit, ni enrichissement personnel: le patrimoine de Madame Benguigui est parfaitement connu et régulièrement déclaré auprès de l'administration fiscale», a déclaré son avocate Me Martine Malinbaum, dans un communiqué transmis lundi après-midi à l'AFP. «Toute autre interprétation ne serait que volonté de lui nuire, dans le contexte politique actuel», ajoute le communiqué, précisant que la ministre «se réserve le droit de poursuivre tout agissement diffamatoire qui pourrait porter atteinte à son honneur et à sa considération».

Reste que la nouvelle maire de Paris, la socialiste Anne Hidalgo, a demandé à Yamina Benguigui, élue du Xe arrondissement, de démissionner du Conseil de Paris. C'est ce qu'a affirmé l'entourage d'Anne Hidalgo, confirmant une information du Monde.

Les premiers soupçons avaient été révélés il y a deux semaines par «Marianne» et «Le Canard enchaîné». Selon eux, la ministre aurait omis de déclarer la vente de 430 000 euros d'actions ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le mardi 1 avr 2014 à 18:20

    Et bien entendu, les yeux dans les yeux, la Haute autorité va transmettre un dossier bidon à la justice????... Mais bien sûr......Et une de plus, une!!!!!!!