Décision de l'IAAF concernant la Russie attendue pour le 17 juin

le
0

Alors que la Russie est toujours suspendue par l’IAAF et, donc, écartée des épreuves d’athlétisme aux Jeux Olympiques, une décision devrait être prise d’ici au 17 juin.

La Fédération Russe d’athlétisme va devoir attendre quelques semaines de plus avant de savoir si ses athlètes seront autorisés à participer aux prochains Jeux Olympiques. Suspendue depuis novembre dernier suite à un rapport accablant de l’Agence Mondiale Antidopage sur les dérives d’un système de « dopage organisé » en son sein, la Fédération Russe sera fixée sur son sort à la mi-juin. En mars dernier, l’Association Internationale des Fédérations d’Athlétisme (IAAF) avait une première fois refusé de lever cette sanction lourde qui pourrait écarter l’ensemble des athlètes russes des prochains Jeux Olympiques de Rio. La décision d’ouvrir les portes du Stade Olympique de Rio aux athlètes russes ne sera pas être prise par l’IAAF avant le 17 juin prochain. A cette date, l’instance mondiale de l’athlétisme tiendra une réunion de son Conseil durant laquelle le sujet sera abordé et qui semble bien être la dernière chance de Yelena Isinbayeva et consorts d’espérer briguer des médailles à l’occasion des prochains Jeux Olympiques. Ce Conseil, composé de 27 membres, dont Bernard Amsalem, président de la Fédération Française d’athlétisme, a donc le destin de l’athlétisme russe entre ses mains. Il ne fait pas de doute que l'absence de l'athlétisme russe aux prochains Jeux Olympiques serait un signe fort dans la lutte contre le dopage.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant