Décidément, Levallois-Perret chouchoute ses sportifs

le
0
Le salaire du judoka Teddy Riner est étudié par la chambre régionale des comptes.
Le salaire du judoka Teddy Riner est étudié par la chambre régionale des comptes.

Alors que la polémique sur le salaire mirobolant de Teddy Riner agite l'actualité depuis quelques jours, l'hebdomadaire

Marianne

s'est intéressé aux sportifs privilégiés de Levallois-Perret. Car le judoka n'est pas le seul à profiter de la générosité du Levallois Sporting Club, une association majoritairement financée par la ville et dont le coût pour la municipalité s'élève à 5,5 millions d'euros par an.

Plusieurs personnalités sportives bénéficient notamment de logements sociaux de la ville. Parmi eux : le tennisman Henri Leconte, ancien conseiller municipal et président de la section tennis du LSC, rapporte Marianne, qui a publié l'intégralité du rapport de la chambre régionale des comptes. Le sportif serait "installé avec son épouse dans une des neuf maisons" appartenant à la ville et dont les loyers sont ceux d'un logement social.

Levallois "aime le sport"

Outre le célèbre tennisman, Muriel Hermine, ex-championne de natation synchronisée, ou encore Souleymane M'Baye, boxeur professionnel, ont également bénéficié d'un tel logement. Ce dernier a également reçu des bourses et des primes "importantes" de la part du LSC à hauteur de 235 000 euros entre 2009 et 2013. Jean-Pierre Aubry, directeur de l'association de 2008 à 2012 et bras droit du maire, compte aussi parmi les chanceux locataires de ces résidences.

Le maire de Levallois, lui, assume. Après...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant