Décibels et tais-toi

le
0
Décibels et tais-toi
Décibels et tais-toi

Le public a aussi son mot à dire. Surtout quand il le fait très très fort et qu'il supporte le Be?ikta?. Et ça, Timo Werner le sait bien depuis la semaine dernière. Pris de vertiges à cause du bruit des tribunes, l'attaquant du RB Leipzig a dû sortir prématurément du terrain. Une réaction extrême qui pose question et mérite une consultation auprès de spécialistes.

Il s'était certainement préparé à éviter les coups de semelle de Pepe et de Gary Medel, mais n'a pas vu venir le tacle aux tympans infligé par le douzième homme du Be?ikta?. Au bout de quelques minutes, Timo Werner demande au staff médical des bouchons d'oreilles, qui se révéleront finalement inutiles puisque le buteur allemand sera contraint de quitter le terrain dès la 32e minute de jeu. Sous la bronca du public du Vodaphone Park, bien évidemment. "Je n'avais jamais vu une telle atmosphère. Je ne pouvais pas me concentrer sur le match. Je ne me sens toujours pas bien ", suffoquait l'attaquant international après la rencontre. Abandonner une partie de Ligue des champions pour une raison aussi futile est certes inédit, mais pas incompréhensible si l'on se fie au docteur Michel Kossowski. "Pour des sons qui ne dépassent pas 100 ou 110 décibels, en principe, on n'a pas de vertiges, prévient l'ORL. En revanche, quand les sons sont plus forts, on peut potentiellement avoir une atteinte de l'un des compartiments de l'oreille interne qui entraîne alors ces vertiges."

timo werner vs tiner pic.twitter.com/d8V4WazahP

-- bilalJK (@koyicinden) 26 septembre 2017

Le mur du son


L'international allemand n'était pourtant pas seul sur la pelouse. Et si son entraîneur a reconnu que l'ensemble de l'équipe avait été submergée par le bruit assourdissant, il est le seul à en avoir ressenti des troubles physiques. Alors Werner, une petite nature ? Pas d'après le Dr Kossowski, pour qui la réaction isolée du joueur de 21 ans a pu être causée par une malformation de l'oreille interne. "Ce sont des phénomènes pressionnels qui se passent dans l'oreille, explique le spécialiste des vertiges et des troubles de l'équilibre. Certaines personnes

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant