Déchets nucléaires : l'incroyable héritage impossible à gérer

le
0
Déchets nucléaires : l'incroyable héritage impossible à gérer
Déchets nucléaires : l'incroyable héritage impossible à gérer

Lorsque la décision a été prise de lancer en France le programme de construction de 19 centrales nucléaires et de 58 réacteurs, les experts savaient bien qu'ils n'avaient aucune solution à proposer pour éliminer les déchets radioactifs produits par ces centrales. Mais ils croyaient, comme beaucoup, que la science avec le temps allait permettre de trouver des solutions techniques pour régler le problème. Mais 50 ans après rien n'a encore été trouvé. Les déchets provenant des matériaux contaminés et des combustibles usés nous restent sur les bras et sont stockés dans des centres en surface, en attendant une solution miracle...

Et la situation va avec le temps s'aggraver. Dans les prochaines décennies les centrales vont devoir être démantelées, à commencer par les plus âgées comme celles de Fessenheim, de Bugey, de Saint Laurent, de Chinon... La quantité de déchets radioactifs va donc inexorablement augmenter quelle que soit la politique énergétique nucléaire menée. Et il va falloir gérer cet héritage, à très haut risque, du passé.

Un inventaire réalisé par l'ANDRA, organisme officiel chargé de la gestion des déchets nucléaires, vient ainsi de montrer qu'il existe aujourd'hui en France un peu plus de 1,3 million de mètres cubes de déchets radioactifs. Et ses prévisions pour 2020 et 2030 anticipent une très forte augmentation du volume des déchets très faiblement radioactifs provenant des chantiers de démantèlement de

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant