Déchéance: Valls hostile à toute autre formule que la sienne

le
2

Le gouvernement appellera à voter contre tout amendement qui réécrirait sa formulation de l'article 2 de la révision constitutionnelle portant sur la déchéance de nationalité pour les crimes et délits terroristes, a affirmé mardi 9 février Manuel Valls lors des débats à l'Assemblée nationale. Durée: 01:14

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • anto14 il y a 10 mois

    Valls dans toute sa splendeur, persuadé que seul son avis compte. Les médias font tout pour rendre présidentiable un dictateur

  • d.e.s.t. il y a 10 mois

    Quelle arrogance! Badinter considère qu'il suffit de modifier un peu la rédaction de l'article 25 du Code civil: ça serait tout de même plus simple puisque la disposition de déchéance existe déjà!