Déchéance : face à Valls, Duflot évoque le régime de Vichy

le , mis à jour à 14:49
7
Déchéance : face à Valls, Duflot évoque le régime de Vichy
Déchéance : face à Valls, Duflot évoque le régime de Vichy

Les mots sont durs. La coprésidente du groupe écologiste de l'Assemblée, Cécile Duflot, s'est lancée dans un réquisitoire ce vendredi à l'encontre de la révision constitutionnelle présentée aux députés par Manuel Valls. Selon l'ancienne ministre, la réforme, «inutile» et «dangereuse», a vu la gauche jeter «aux oubliettes nos valeurs».

«On voit bien que la gauche, en voulant mettre un adversaire dans l'embarras (la droite, ndlr), a jeté aux oubliettes nos valeurs», a lancé à la tribune de l'Assemblée nationale l'ancienne ministre, devant le Premier ministre. Pour Cécile Duflot, le projet de révision constitutionnelle pour y inclure la déchéance de nationalité et l'état d'urgence se résume à des tactiques politiciennes et à un rendez-vous manqué avec l'Histoire.

VIDÉO #PJLConstit : @CecileDuflot évoque une réforme "inutile" et "dangereuse" >> https://t.co/LjtCF87c54 #DirectANhttps://t.co/xhaQ24YPbG— LCP (@LCP) 5 Février 2016

«Au choc des mots a succédé le vide des actes»

«Le dernier régime à avoir massivement utilisé (la déchéance de nationalité) fut le régime de Vichy», a lancé Cécile Duflot, s'attirant des huées socialistes notamment. Elle a pointé les multiples formulations du gouvernement sur la déchéance, avec une dernière version n'inscrivant pas dans le «marbre constitutionnel cette inégalité, tout en la maintenant dans les faits», ainsi que l'élargissement à des délits.

Jugeant qu'avec cette réforme, «nous emprunterions le chemin de nos ennemis» terroristes, Cécile Duflot a aussi relevé que «la réforme proposée divise profondément» et a estimé que «notre pays vient de gâcher une occasion historique de refonder le contrat qui nous lie». Elle s'en est ensuite prise à Manuel Valls. «Après janvier, le Premier ministre avait eu des mots très forts pour dénoncer les inégalités de condition, parlant ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 12 mois

    Sûr que le Japon dans l'hémisphère sud ça laisse des traces indélébiles pour une carrière !!!!

  • M5047960 il y a 12 mois

    il laisse vraiment entrer n'importe qui dans cet hemicycle

  • Aston54 il y a 12 mois

    Situant le Japon dans l'hémispère Sud... on peut aussi douter de ses comparaisons historiques!!!!

  • tropfort il y a 12 mois

    Elle est fabuleuse ! Plus personne n'a envie d'être à gauche. Merci Madame.

  • d.contan il y a 12 mois

    duflot qu'elle se mele de ce qui la regarde...ce qu'elle pense on n'en a rien à f

  • C177571 il y a 12 mois

    C'est elle qu'il faut jeter aux oubliettes!!

  • M8252219 il y a 12 mois

    La loi alur de Duflot à mis au chômage entre 10 000 et 15 000 salariés du bâtiment et de l'immobilier. PEU TOUJOURS CAUSER DES SYMBOLES.