Déchéance de nationalité : Hollande lâché par ses fidèles

le , mis à jour à 14:28
34
Déchéance de nationalité : Hollande lâché par ses fidèles
Déchéance de nationalité : Hollande lâché par ses fidèles

Les hollandais ne reconnaissent plus François Hollande. Malgré le rappel à l'ordre du Premier ministre, Manuel Valls, les doutes sur la déchéance de la nationalité pour les terroristes binationaux fracassent le PS jusqu'au cercle rapproché du président. Au point que certains de ces vieux compagnons de route ne cachent plus leurs doutes.

Ils ont encaissé, presque sans broncher, le « matraquage fiscal », la course à la réduction des déficits publics, le pacte de stabilité et ses 41 Mds€ de baisse de charges en faveur des patrons. Mais là, trop, c'est trop. « Il y en a marre, lâche l'ancien secrétaire d'Etat Kader Arif, on ne peut pas sous couvert de modernité s'asseoir sur nos valeurs. » Dimanche, l'ex-Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, avait donné le ton de la jacquerie hollandaise. « Si la France est en péril de paix, alors ne la divisons pas davantage », avait-il tweeté prenant le relais de Julien Dray, l'ami de toujours, ou encore de Jean-Pierre Mignard, l'avocat et intime du président. Depuis, ça crépite en coulisses. « Nous échangeons tous beaucoup par téléphone, souffle un hollandais historique. Et nous sommes nombreux à être en émoi. »

«Il ne peut pas y avoir des Français de seconde classe»

Kader Arif, député PS de Haute-Garonne, proche du président

Fidèle de François Hollande, l'ancien secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants Kader Arif, français né en Algérie, met en garde contre la déchéance de nationalité.

Faut-il déchoir de leur nationalité les binationaux condamnés pour terrorisme ?

KADER ARIF. Non. D'abord, cette mesure ne concerne que peu de personnes. Ensuite, elle n'a aucun effet dans la lutte contre le terrorisme. Peut-on penser un seul instant que des gens capables de commettre l'innommable reculeraient pour des raisons de nationalité ? Non, évidemment. Enfin, s'ils étaient déchus de leur nationalité, où seraient-ils renvoyés ? Mon inquiétude, c'est que les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 il y a 11 mois

    si les politiciens corrompus étaient déchus de la nationalité, je comprendrais le débat mais là, que risquent ils ? rien

  • gyere il y a 11 mois

    Question : Hollande est président de quoi ou de qui???? Du Parti Sectaire de d'une poignée de "fidèles" ou de la France et des Français qui sont à 86% pour la déchéance de nationalité pour TOUS les BINATIONAUX qui commettent des actes d'irrespect vis à vis de la France et de ses LOIS et symboles... Ceux qui brulent ou souillent notre Drapeau, crachent ou sifflent notre hymne national, volent violent ou tuent sur notre territoire!!!

  • remimar3 il y a 11 mois

    Yaka leur balancer un référendum dans le pif. Ils seront ainsi obligé de ravaler leurs idées. L'économie française est en train de mourir à force d'appliquer la doctrine de gauche.

  • remimar3 il y a 11 mois

    Vu le nombre d'électeurs qui se revendiquent encore du PS, il ne faut surtout pas que ceux qui élèvent la voix au PS pensent que leurs avis sont prioritaires. Elever la voix au nom des principes socialistes ne leur redonnera pas les voix qu'il ont perdues.

  • bilit13 il y a 11 mois

    Ce n'est pas un débat droite/gauche ni de promesses electoralesSi on baisse le froc sur ce cas grave, alors c'est fini de la démocratie.

  • bilit13 il y a 11 mois

    Quel étrange débat. Des terroristes viennent sur notre sol nous tuer et ces traitres de députés se posent la question de savoir si il faut les destituer de notre nationalité ?La question serait plutot le retablissement de la peine de mort.Je crois qu'il est temps de faire le menage commen en 1789 quand la royauté fut incapable de nourrir le peuple.

  • aiki41 il y a 11 mois

    Nos élus sont élus pour nous représenter (démocratie représentative). 9 français sur 10 sont pour cette mesure, nos élus doivent s'exécuter sinon ils doivent quitter leur fonction.

  • SuRaCtA il y a 11 mois

    Hollande était déjà lâché par les Français, il est maintenant lâché par ses fidèles... C'est décidément le président de personne comme dit Duflot..

  • M7403983 il y a 11 mois

    3 eme fois que mon message est effacé !!!

  • M7403983 il y a 11 mois

    Il faut tout de même rappeler que Mr Hollande a été élu avec les voix de toute la gauche, même si cela dérange quelque peu ses communicants ... Un jour ou l'autre le mensonge vous englouti dans le nuage de l'insignifiance ... CAD pour ceux qui ne comprendraient pas mes propos : dans un oubli total de confiance.