Déchéance de nationalité : "C'est symbolique, mais pas efficace"

le
8
C?est bizarre de penser que je peux être expulsé de la France, car mes parents sont algériens, estime sur France Info Mourad Benchellali, ex-détenu de Guantánamo.
C?est bizarre de penser que je peux être expulsé de la France, car mes parents sont algériens, estime sur France Info Mourad Benchellali, ex-détenu de Guantánamo.

Mourad Benchellali, ancien détenu français de Guantánamo qui s'était laissé embarquer à 19 ans en Afghanistan dans un camp d'entraînement d'Al-Qaïda, s'est exprimé sur France Info ce jeudi 24 décembre sur la déchéance de nationalité. Une mesure que François Hollande a décidé d'inscrire dans la Constitution pour les binationaux nés en France et condamnés pour terrorisme.

« Le spectre de se voir déchoir de sa nationalité n'est pas de nature à dissuader, donc je pense que ce n'est pas une mesure efficace », estime Mourad Benchellali, qui travaille aujourd'hui dans les quartiers pour prévenir la radicalisation des jeunes. « C'est symbolique, mais on ne règle pas les problèmes de terrorisme avec des actes symboliques. »

Pour ce Franco-Algérien, qui conteste sa condamnation pour association de malfaiteurs devant la Cour de justice européenne, « c'est bizarre de penser que je peux être expulsé de la France à partir d'une erreur de parcours simplement parce que mes parents sont algériens. Moi, j'ai vécu ma vie en France, je suis né en France? D'une manière générale, je ne me suis jamais senti aussi peu français. » À propos des jeunes, qu'il côtoie tous les jours dans les banlieues de Vénissieux, Mourad Benchellali pense qu'ils témoignent d'un « besoin d'appartenance mais aussi d'un sentiment de frustration, car ils sentent que, quoi qu'ils fassent, on ne les considérera pas comme des Français...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius il y a 12 mois

    @frk Que la France soit morte ou non (et je pense qu'elle est morte) ne concerne que les nationaux et ceux qui veulent y rester. M.Benchellali qui ne s'est jamais senti aussi peu Français peut choisir son autre nationalité s'il s'en sent plus proche. Ceci dit, la France est morte depuis mai 1940. Elle a perdu sa dignité à cette époque et n'est pas près de la regagner avec les dirigeants choisis par son peuple.

  • dotcom1 il y a 12 mois

    90% des lois sont symboliques mais pas efficace, pauvre naïf!

  • frk987 il y a 12 mois

    Pour Mucius, MOI Français pouvant remonter aux croisades, moi aussi je dis JAMAIS je ne me suis senti aussi peu français. Ce pays est devenu une annexe africaine, c'est un fait, qu'on aime ou qu'on déteste...c'est ainsi, très pragmatique que je suis. Moralité la France est MORTE......alors l'enterrement au plus vite, ça commence à sentir franchement mauvais avec les socialos.

  • frk987 il y a 12 mois

    Le droit du sol....on rêve, demain je vais envahir votre résidence en escaladant la clôture et me voilà résident chez vous de plein droit par droit du sol........j'y suis j'y reste.......

  • mucius il y a 12 mois

    Mourad Benchellali : " je ne me suis jamais senti aussi peu français". S'il estime que son autre nationalité lui convient mieux, il peut nous quitter. Ca fait partie de ses droits fondamentaux.

  • M5723741 il y a 12 mois

    La déchéance ne suffit pas. Il faut aussi regarder la possibilité d'un droit du sol lié au comportement citoyen des accédant . Le droit du sol ne doit pas être systématique comme aujourd'hui.

  • mucius il y a 12 mois

    Campagne gaucho-médiatique contre cette mesure. Il n'y a pas lieu de s'interroger sur l'efficacité, c'est une question de principe : un terroriste se met hors de la communauté nationale, il faut y donner une suite judiciaire et lui enlever la nationalité d'un pays dont il veut détruire les nationaux.

  • frk987 il y a 12 mois

    Ce que ces gens là en ont à carrer d'être français....à part pour la SS et le RSA....OUVREZ LES YEUX politicards complétement dépassés par la REALITE !!!!!!