Déchéance-Après avoir vu Hollande, le PRG espère un compromis

le
2
    PARIS, 22 janvier (Reuters) - Les dirigeants du Parti 
radical de gauche ont déclaré vendredi après une rencontre avec 
François Hollande que le chef de l'Etat chercherait une solution 
de compromis sur l'épineuse question de la déchéance de 
nationalité dans la révision constitutionnelle. 
    "Nous espérons que dans les jours qui viennent des 
propositions consensuelles seront faites qui permettront de 
trouver une solution pour qu'un texte qui satisfasse tout le 
monde soit rédigé", a dit aux journalistes le président du PRG, 
Jean-Michel Baylet, après cette rencontre. 
    "Le président de la République est un homme de rassemblement 
et de consensus donc j'ai bien senti que, en restant bien callé 
sur les principes qu'il a plusieurs fois énoncés, il ferait tout 
ce qui est en son pouvoir pour arriver à trouver une solution 
qui rassemble tout le monde", a-t-il ajouté. 
    Le président du PRG et les présidents des groupes liés au 
Sénat et l'Assemblée nationale étaient les premiers à être reçus 
par le chef de l'Etat lors de cette journée de consultation des 
groupes parlementaires sur la révision constitutionnelle. 
    Dans sa formulation actuelle, le texte inscrit dans la 
Constitution la possibilité de déchoir de la nationalité 
française les binationaux nés en France condamnés "pour un crime 
constituant une atteinte grave à la vie de la nation", une 
proposition condamnée par une partie de la gauche.   
 
 (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1589075 le vendredi 22 jan 2016 à 11:53

    Comme d'habitude après avoir joué les gros bras fait un beau discours distribué des médailles sur les cercueils et inauguré des plaques Hollande se montre en mou et cherche un compromis au vu de ses oppositions. Une fois de plus il va reculer et montrer qu'il n'est ni audacieux ni fiable. Pourquoi a-t-il présenté cette affaire devant le Congrès? sans réfléchir comme d'hab pour surfer sur l'électoralisme et la démagogie et tenter de gagner des points dans les sondages. La France il s'en fout!

  • M5723741 le vendredi 22 jan 2016 à 11:13

    Je crois que Hollande va obtenir ce qu'il veut. Que l'amendement à la constitution échoue mais à cause de l'opposition qui ne le votera pas. Il est dangereux ce type.