Décès du prêtre espagnol contaminé par le virus Ebola

le
0

(Actualisé avec détails du traitement §3-4) MADRID, 12 août (Reuters) - Un missionnaire espagnol contaminé par le virus Ebola lors d'un séjour au Liberia est décédé dans un hôpital de Madrid, a annoncé mardi un porte-parole des autorités sanitaires de la capitale espagnole. Le père Miguel Pajares, âgé de 75 ans, avait été évacué par avion du Liberia vers l'Espagne jeudi dernier après avoir conctracté la maladie alors qu'il effectuait une mission pour une ONG. Le ministère espagnol de la Santé avait précisé que le religieux était soigné à l'aide du sérum expérimental ZMapp fabriqué par la société pharmaceutique américaine Mapp Biopharmaceutical. Cet anticorps qui n'a pas encore été homologué a également été administré à deux missionnaires américains rapatriés aux Etats-Unis après avoir contracté la maladie lors d'un séjour au Liberia. Les deux patients ont vu leur état de santé s'améliorer grâce à ce traitement. Le prêtre espagnol avait été rapatrié en compagnie d'une religieuse, Juliana Bohi. Les examens médicaux pratiqués sur cette dernière avaient montré qu'elle n'avait pas été infectée par le virus Ebola. Le père Pajares était le premier ressortissant européen contaminé par ce virus responsable de fièvres hémorragiques. (Teresa Larraz; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant