Décès du président de Pernod Ricard, Patrick Ricard

le
1
PATRICK RICARD EST MORT
PATRICK RICARD EST MORT

PARIS (Reuters) - Le Medef et le gouvernement ont salué samedi la mémoire de Patrick Ricard, président du conseil d'administration de Pernod Ricard, deuxième groupe de vins et spiritueux dans le monde, décédé la veille à l'âge de 67 ans après un malaise.

Patrick Ricard était le fils de Paul Ricard, l'inventeur du mythique pastis de Marseille. A sa tête, il avait fortement contribué à l'internationalisation du groupe qui compte aujourd'hui quelque 18.000 salariés dans plus de 70 pays.

"La famille, le conseil d'administration et la direction générale de Pernod Ricard ont la tristesse d'annoncer le décès de Monsieur Patrick Ricard survenu soudainement ce jour", indique un communiqué du groupe.

"C'est un décès brutal qui ressemble à un malaise cardiaque", a précisé une source au sein de la société.

Leader des marques premium, Pernod Ricard a réalisé 7,6 milliards de chiffre d'affaires en 2011. Outre le célèbre Ricard, le groupe possède les marques Ballantine's, Mumm, Chivas, Absolut Vodka, Malibu, Perrier-Jouët.

Patrick Ricard a rejoint en 1967 la société Ricard, fondée par son père en 1932, et y a effectué l'ensemble de sa carrière. Il a occupé divers postes dans les principales fonctions de l'entreprise, avant d'en devenir le directeur général en 1972.

TRADITION ET MODERNITÉ

A la création de Pernod Ricard, en 1975, il est nommé directeur général du groupe puis en 1978, président-directeur général. Il avait quitté en 2008 ses fonctions exécutives à la tête du groupe, dont la famille Ricard détient encore plus de 14% du capital.

Sous sa houlette, le groupe a mis en oeuvre une ambitieuse stratégie de croissance externe qui fera passer ses ventes hors de France de 17%, à l'origine, à plus de 90% en 2012.

Il avait été élu en 2006 "patron européen de l'année" par le magazine américain Fortune. Il était la 13ème fortune de France avec 2,9 milliards d'euros en 2012.

"Patrick Ricard était capable à la fois d'incarner la grande tradition entrepreneuriale française et de porter les plus belles valeurs de la modernité", a déclaré la présidente du Medef Laurence Parisot dans un communiqué.

Plusieurs membres du gouvernement ont salué la mémoire du défunt.

Le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Stéphane Le Foll, a souligné "la réussite de ce chef d'entreprise qui a su faire de Pernod Ricard le deuxième groupe mondial des boissons alcoolisées en assurant l'internationalisation de ce fleuron de l'industrie agroalimentaire française".

Pour le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, ce "départ est une lourde perte pour la communauté des entrepreneurs français, dont notre pays a tant besoin en cette période de crise économique et sociale".

"C'est une triste nouvelle quand on sait que la France traverse une période très difficile et qu'elle a tant besoin de pouvoir s'appuyer sur des entrepreneurs patriotes de cette trempe, sur des bâtisseurs visionnaires", renchérit dans un communiqué le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg.

Patrick Ricard était marié et père de trois enfants.

Hélène Duvigneau et Elizabeth Pineau, édité par Jean-Philippe Lefief

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jpuech1 le samedi 18 aout 2012 à 17:30

    La brosse à reluire socialiste à l'oeuvre. Plus faux culs introuvable. Quand on sait de quelle manière ils ont il y a peu qualifié la famille Peugeot ....