Décès du co-fondateur du groupe internet russe Yandex

le
2
Décès du co-fondateur du groupe internet russe Yandex
Décès du co-fondateur du groupe internet russe Yandex

Ilia Segalovitch, co-fondateur du premier moteur de recherches russe Yandex qui pèse aujourd'hui plus de dix milliards de dollars à la Bourse de New York, est mort à l'âge de 48 ans, a annoncé la société russe.Hospitalisé à Londres pour les complications d'un cancer, il est décédé samedi, a indiqué sur son site Yandex, dont il était le responsable des technologies."Je ne sais pas comment pourront être remplacés son savoir encyclopédique sur les technologies et sa vision pure du produit", a réagi le patron du groupe Arkadi Voloj."Il laisse derrière lui une nouvelle génération, une nouvelle école, d'informaticiens", a-t-il poursuivi.Amis d'enfance, Ilia Segalovitch et Arkadi Voloj avaient mis au point à la fin des années 1980 les technologies de recherches à la base du groupe, capables de concilier les univers linguistiques russe et occidentaux.M. Segalovitch est à l'origine du nom Yandex ("Yet another index") en 1993, devenu en 1997 le moteur de recherches yandex.ru.Depuis le site a connu une croissance considérable avec plus de 60% de parts de marchés en Russie et qui à l'échelle mondiale a ravi fin 2012 à Microsoft la quatrième place en nombre de recherches.En mai 2012, Yandex est entré en fanfare en Bourse à New York, sur la plateforme électronique Nasdaq, où il vaut aujourd'hui plus de dix milliards de dollars.Il a affiché en 2012 des résultats financiers en hausse de plus de 40% avec un bénéfice net de 8,2 milliards de roubles (270,7 millions de dollars) et un chiffre d'affaires de 28,8 milliards de roubles (947,1 millions de dollars)."Ilia était un magicien et un perfectionniste", a réagi l'un des responsable de Yandex, Anton Zabannykh.En tant que responsable des technologies du groupe, M. Segalovitch a contribué au lancement de produits qui ont permis à Yandex de se diversifier, dont de populaires applications pour appareils mobiles, et en 2012 un navigateur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • vlad16 le lundi 29 juil 2013 à 13:15

    et comme j'aime bien le rappeler : le contraste forcé à mort partout avec des couleurs merdiques et fausses (dans les photos, films, etc.) ---> c'est la marque du NWO qui dénature tout !

  • vlad16 le lundi 29 juil 2013 à 13:04

    "sa vision pure du produit" : hmmm hmmm, moi j'aime pas le contraste forcé depuis 2012 sur maps.yandex.ru 3D(panoramy, analogue à google street) : avant c'était en vraies couleurs non trafiquées