Décès du chef d'orchestre allemand Kurt Masur

le
0
    BERLIN, 19 décembre (Reuters) - Le maestro allemand Kurt 
Masur, qui a notamment dirigé les orchestres philharmoniques de 
Leipzig, Londres et New York et l'orchestre national de France 
s'est éteint samedi à l'âge de 88 ans. 
    Né en 1927 dans une petite ville de Silésie, aujourd'hui en 
Pologne, Kurt Masur a passé une grande partie de sa vie dans 
l'ex-Allemagne de l'Est et avait participé aux manifestations 
pacifiques de Leipzig qui ont ouvert la voie à la réunification 
allemande en 1990. 
    Pianiste de formation, le maestro a marqué de son empreinte 
tous les orchestres qu'il a dirigés, notamment celui de New York 
auquel il avait fait interpréter "Un requiem allemand" de Brahms 
à Ground Zero après les attentas du 11 septembre 2001 contre le 
World Trade Center. 
    Il avait quitté New York l'année suivante, après y avoir 
passé onze années et laissé derrière lui "un héritage qui vit 
encore aujourd'hui", a déclaré le président du Philharmonic, 
Matthew VanBesien. 
    Il avait pris la même année la direction de l'orchestre 
national de France, qu'il a conduit jusqu'en 2008. Il avait reçu 
la Légion d'honneur. 
    Selon le New York Philharmonic, Kurt Masur s'est éteint dans 
un hôpital de Greenwich, dans le Connecticut. 
    Le président allemand, Joachim Gauck, qui l'avait côtoyé au 
sein du mouvement prodémocratique est-allemand, a salué la 
mémoire d'un "excellent musicien" et d'un "grand humaniste". 
    "Personne n'oubliera comment, à l'automne 1989, il a milité 
en faveur de changements radicaux en RDA, pour que son peuple 
obtienne la liberté et la démocratie", a-t-il dit. 
     
 
 (Michelle Martin; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant