Décès de Sally Ride, première Américaine dans l'espace

le
0
DÉCÈS DE SALLY RIDE, PREMIÈRE AMÉRICAINE DANS L'ESPACE
DÉCÈS DE SALLY RIDE, PREMIÈRE AMÉRICAINE DANS L'ESPACE

CAP CANAVERAL, Floride (Reuters) - Sally Ride, la première Américaine à avoir séjourné dans l'espace, en 1983, est morte lundi d'un cancer du pancréas à l'âge de 61 ans, a annoncé l'association qu'elle avait fondée.

Dans un communiqué, Charles Bolden, l'administrateur de l'Agence spatiale américaine (Nasa), a rendu hommage à une pionnière qui, dit-il, "a littéralement changé la face du programme spatial de l'Amérique".

Sally Ride, qui avait grandi en Californie et était diplômée de physique et d'anglais à l'université de Stanford, était entrée dans le corps des astronautes de la Nasa en 1978.

Elle avait 32 ans lorsqu'elle avait pris place cinq ans plus tard à bord de la navette spatiale Challenger. Elle était retournée dans l'espace un an plus tard.

"Le fait que j'étais sur le point de devenir la première Américaine à aller dans l'espace avait généré énormément d'attentes. Moi, je n'y pensais pas vraiment à cette époque, mais j'ai appris à apprécier quel honneur on m'avait fait en me choisissant", disait-elle en 2008 dans une interview donnée à l'occasion du 25e anniversaire de son vol historique.

Après avoir quitté la Nasa, en 1987, Sally Ride avait réintégré Stanford, où elle était chargée de cours. Elle avait créé son association, Sally Ride Science, à San Diego, pour favoriser l'apprentissage des matières scientifiques.

Elle n'était pas la première femme à être allée dans l'espace: la Soviétique Valentina Terechkova l'avait précédée vingt ans plus tôt à bord d'une fusée Vostok 6, et deux autres cosmonautes de l'Union soviétique l'avaient imitée entre temps.

A ce jour, une cinquantaine de femmes ont séjourné dans l'espace.

Le président américain Barack Obama a salué en Sally Ride "une héroïne de la Nation et un modèle puissant". L'astronaute, ajoute-t-il dans un communiqué, "a incité des générations entières de jeunes filles à aller dans les étoiles".

Irene Klotz, Henri-Pierre André pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant