Décès de la première Africaine prix Nobel

le
0
Wangari Maathai, femme dotée d'une forte personnalité et d'une grande énergie, a été une pionnière en Afrique en associant la cause du combat pour l'environnement à celle des droits de l'Homme et des libertés politiques.

Elle était surnommée «la femme arbre». Première femme africaine à obtenir unprix Nobel, elle avait réussi à intéresser ses compatriotes à l'écologie et à changer le regard porté sur l'environnement africain. En replantant des millions d'arbres, elle avait montré à tout le continent qu'on pouvait lutter contre la désertification. C'est une pionnière qui est décédée d'un cancer à l'âge de 71 ans à l'hôpital de Nairobi. Tout, dans le parcours de Wangari Maathai, est exceptionnel.

Figure du combat écologiste dans son pays dès les années 70,Wangari Maathai a accédé à la notoriété internationale en 2004 avec son prix Nobel de la Paix. Le jury avait alors motivé son choix en louant «l'approche holistique envers le développement durable, qui englobe la démocratie, les droits humains et en particulier ceux de la Femme».

Née le 1er avril 1940 à Ihithe, dans le centre fertile du Kenya, Wangari Maathai a été une des rares jeunes kényanes de l'époque à p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant