Décès de la poétesse Wislawa Szymborska, Nobel de littérature

le
0
DÉCÈS DE LA POÉTESSE POLONAISE WISLAWA SZYMBORSKA, NOBEL DE LITTÉRATURE
DÉCÈS DE LA POÉTESSE POLONAISE WISLAWA SZYMBORSKA, NOBEL DE LITTÉRATURE

VARSOVIE (Reuters) - La poétesse polonaise Wislawa Szymborska, prix Nobel de littérature en 1996, est morte mercredi des suites d'un cancer de la gorge à l'âge de 88 ans.

Surnommée "le Mozart de la poésie", elle s'est éteinte dans son sommeil, a précisé à l'agence de presse polonaise PAP son assistant, Michal Rusinek.

Wislawa Szymborska, peu encline aux honneurs, avait accédé à la célébrité en devenant en 1996 prix Nobel de littérature, une récompense que trois Polonais seulement avaient obtenue avant elle.

Feu Vaclav Havel, dramaturge et dissident tchèque devenu président après la révolution de velours, parlait d'elle comme d'une "femme plaisante, sympathique et modeste".

Wislawa Szymborska, qui était également critique littéraire et traductrice de poésie française, a publié plusieurs volumes de poésie après la levée de la censure stalinienne, en 1957.

Elle avait en revanche désavoué ses oeuvres antérieures, qu'elle jugeait trop empreinte de stalinisme.

Son oeuvre était marquée par le recours à la fable, à l'anecdote et à la métaphore -un de ses poèmes compare Josef Staline à l'abominable homme des neiges. Elle maniait aussi l'ironie et l'humour noir.

A un journaliste lui demandant pourquoi elle n'avait finalement publié que moins de 350 poèmes, elle avait eu cette réponse: "J'ai une poubelle chez moi."

Chris Borowski; Henri-Pierre André pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant