Décès de l'un des deux Français atteints du coronavirus

le
0
L'UN DES DEUX PATIENTS ATTEINTS DU NOUVEAU CORONAVIRUS EN FRANCE EST DÉCÉDÉ
L'UN DES DEUX PATIENTS ATTEINTS DU NOUVEAU CORONAVIRUS EN FRANCE EST DÉCÉDÉ

LILLE (Reuters) - L'un des deux patients atteints du coronavirus (NCoV) en France est décédé mardi à Lille, a-t-on appris auprès du Centre hospitalier universitaire (CHU) de la ville et du ministère de la Santé.

Il s'agit du premier malade, dont la contamination avait été confirmée le 8 mai par les autorités sanitaires.

La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, a exprimé sa tristesse, tout en soulignant que "rien n'a changé sur le plan épidémiologique" en France.

"Il n'y a pas eu d'autres contaminations à partir de ces deux malades, nous n'avons pas identifié de nouveaux cas mais la vigilance reste de mise", a-t-elle dit dans les couloirs de l'Assemblée nationale.

L'homme de 65 ans avait contracté le virus lors d'un voyage en avril à Dubaï, dans la péninsule arabique, sans que la source ait été précisément identifiée.

Il avait été hospitalisé le 23 avril à Valenciennes pour des troubles gastriques, le lien avec le coronavirus n'ayant été établi que plusieurs jours après l'apparition de premiers symptômes.

Il a ensuite été transféré à l'hôpital de Douai puis au service réanimation du CHR de Lille où il avait été placé sous oxygénation par membrane extra corporelle dans une chambre isolée en dépression.

Un second patient, âgé d'une cinquantaine d'années, a été également transféré en service de réanimation le 9 mai, à Lille, les examens effectués s'étant révélés positifs. Il avait partagé sa chambre avec le premier malade aujourd'hui décédé du 27 au 29 avril, à l'hôpital de Valenciennes.

"Son état reste stable, mais toujours très sérieux", souligne à son propos le CHU de Lille dans un communiqué.

Marisol Touraine a appelé les voyageurs se rendant dans la péninsule arabique à "respecter les consignes ou les recommandations de précaution, de sécurité qui leur sont apportées."

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) doit dépêcher une deuxième équipe d'experts en Arabie saoudite pour évaluer les risques liés au coronavirus avant le pèlerinage annuel à La Mecque, en octobre.

Trente trois cas, dont 17 mortels, ont été recensés dans le royaume, où ce virus proche de celui du syndrome respiratoire aiguë sévère (Sras) est apparu à la fin de l'année dernière.

À l'échelle mondiale, le bilan de l'OMS était de 44 malades pour 22 décès, avant l'annonce de la mort du malade de Lille.

Pierre Savary, avec Emile Picy, édité par Gérard Bon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant