Décès de l'homme politique irakien Ahmed Chalabi

le
0

(Actualisé avec précisions) 3 novembre (Reuters) - Ahmed Chalabi, l'opposant politique irakien qui avait aidé à convaincre les Etats-Unis de renverser Saddam Hussein en 2003, est mort mardi d'une attaque cardiaque, ont annoncé la télévision publique et deux députés. Selon Haitham al Djabouri, secrétaire de la commission des Finances du Parlement, qu'Ahmed Chalabi avait présidée, des assistants l'ont trouvé mort dans son lit à son domicile de Bagdad. Ahmed Chalabi, qui se trouvait en exil au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, était considéré comme l'homme qui avait poussé les Etats-Unis à envahir l'Irak en 2003 par des informations sur le programme d'armes de destruction massive (ADM) de Saddam Hussein qui se sont avérées infondées. Après la chute de Saddam Hussein, Ahmed Chalabi est rentré en Irak. A un moment, son nom a circulé pour le poste de Premier ministre, mais il ne fut finalement que vice-Premier ministre (de mai 2005 à mai 2006). (Bureau de Bagdad; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant