Décès de l'architecte irako-britannique Zaha Hadid

le
0
    BAGDAD, 31 mars (Reuters) - Zaha Hadid, architecte urbaniste 
de renommée internationale qui avait la double nationalité 
irakienne et britannique, est décédée à l'âge de 65 ans, a 
annoncé jeudi la télévision nationale irakienne. 
    Zaha Hadid avait obtenu le prestigieux prix Pritzker, le 
"Nobel de l'architecture", en 2004. 
    "C'est avec une grande tristesse que les architectes de son 
cabinet confirment que madame Hadid est morte subitement, à 
Miami, aux premières heures de la matinée", a déclaré le cabinet 
Zaha Hadid. 
    "Elle avait attrapé une bronchite cette semaine et a été 
victime d'une crise cardiaque alors qu'elle se trouvait à 
l'hôpital", lit-on dans le communiqué de son cabinet 
d'architecte. 
    Elle s'est fait connaître dans le monde entier pour diverses 
réalisations, parmi lesquelles la piscine olympique de Londres 
pour les Jeux olympiques d'été de 2012, ou encore, en 2014, pour 
le DDP (Dongdaemun Design Plaza), complexe à l'architecture 
révolutionnaire à Séoul en Corée du Sud. 
    En France, elle a réalisé plusieurs oeuvres dont la gare de 
tramway de Strasbourg et les archives départementales de 
l'Hérault.  
    On lui doit aussi l'opéra de Canton, en Chine, ou le musée 
des arts du XXIe siècle (MAXXI), à Rome. 
     
     
      
 
 (Stephen Kalin; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant