Décès de l'agresseur de l'aéroport de la Nouvelle-Orléans

le
0

(Actualisé, décès de l'agresseur) LA NOUVELLE-ORLEANS, Louisiane, 21 mars (Reuters) - L'homme qui a agressé avec une machette des agents de l'Administration de la sécurité des transports (TSA) vendredi soir à l'aéroport international de la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, a succombé samedi à ses blessures. "Le décès a été prononcé à 16h02", a déclaré un porte-parole de la police. Lors d'une conférence de presse, Newell Normand, un responsable local de la police, a précisé que l'homme, Richard White, 62 ans, connu pour avoir des problèmes psychiatriques, transportait six cocktails Molotov dans son sac. L'agresseur a d'abord aspergé un agent avec une bombe anti-guêpes dans une zone de contrôle des passeports avant de brandir la machette qu'il avait dissimulée dans son pantalon. Il s'en est ensuite pris à deux autres agents avant d'être abattu par une femme policier. Atteint de trois balles, il a été transporté à l'hôpital où il n'a survécu que quelques heures. Dans la voiture de White, garée à l'aéroport, les enquêteurs ont notamment trouvé des bombes fumigènes. (Jonathan Kaminsky et Fiona Ortiz; Tangi Salaün et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant