Décès de Don Cornelius, créateur de l'émission "Soul Train"

le
0
LE PRODUCTEUR DON CORNELIUS, CRÉATEUR DE L'ÉMISSION "SOUL TRAIN", S?EST SUICIDÉ
LE PRODUCTEUR DON CORNELIUS, CRÉATEUR DE L'ÉMISSION "SOUL TRAIN", S?EST SUICIDÉ

LOS ANGELES (Reuters) - Don Cornelius, créateur de "Soul Train", une émission légendaire de la télévision américaine qui a contribué à diffuser la culture pop noire, s'est suicidé mercredi à Los Angeles. Il était âgé de 75 ans.

Le producteur s'est tiré une balle dans la tête dans sa villa de Sherman Oaks, une colline des environs de la ville. Son décès a été prononcé après son transfert à l'hôpital, ont précisé les autorités locales. La police a exclu la thèse d'un homicide.

Don Cornelius avait créé "Soul Train" à Chicago au tout début des années 1970 et avait animé de sa voix grave pendant vingt ans cette émission de musique et de danse qui est restée à l'écran jusqu'en 2006.

"Soul Train" a contribué à faire connaître à l'Amérique blanche des artistes du calibre des Jackson Five, le groupe formé de Michael Jackson et de ses frères, ou de James Brown.

Pour Aretha Franklin, qui s'était régulièrement produite dans son show, sa mort est "une perte monumentale et capitale pour la communauté afro-américaine et le monde entier".

Le compositeur et producteur Quincy Jones a fait part de la "profonde tristesse" que lui inspirait le décès soudain d'un ami, d'un collègue et d'un partenaire en affaires.

Sur son compte Twitter, l'ex-basketteur Earvin Magic Johnson, star de la NBA dont la société Vibe Holdings détient les droits de "Soul Train", écrit: "'Soul Train' a appris au monde à danser! Merci à (Don) pour m'avoir confié sa marque 'Soul Train', j'assumerai son héritage jusqu'au bout."

Don Cornelius, qui était né en 1936 à Chicago, s'était engagé très tôt dans le mouvement pour la reconnaissance des droits civiques. Il souffrait de problèmes de santé.

Lauren Keiper et Jill Serjeant; Henri-Pierre André pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant