Décès de deux militaires turcs à la frontière syrienne-armée

le
0
    DIYARBAKIR, Turquie, 20 septembre (Reuters) - Deux 
militaires turcs ont été tués mardi par une explosion lors de la 
construction d'un mur le long de la frontière syrienne, près de 
l'endroit où l'armée mène son opération "Bouclier de l'Euphrate" 
contre l'Etat islamique et les combattants kurdes, apprend-on au 
sein de l'armée. 
    L'explosion a eu lieu dans le district de Karkamis dans la 
province de Gaziantep; elle a été causée par une mine ou par une 
bombe artisanale, précise-t-on. 
    Auparavant, les forces de l'ordre et les turcs avaient 
indiqué que les militaires étaient morts lors de l'opération 
"Bouclier de l'Euphrate". 
    Les soldats ont été blessés dans l'explosion et sont morts 
de leurs blessures à l'hôpital de Gaziantep où ils avaient été 
transférés. 
   "Bouclier de l'Euphrate" visait à l'origine les combattants 
de l'EI mais elle est dirigée aujourd'hui essentiellement vers 
les combattants kurdes syriens soutenus par les Etats-Unis. 
 
 (Tulay Karadeniz et Daren Butler; Danielle Rouquié pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant