Décès d'un dirigeant des Frères musulmans emprisonné en Egypte

le , mis à jour à 22:24
0

LE CAIRE, 13 mai (Reuters) - Un dirigeant des Frères musulmans emprisonné dans la ville de Zagazig en Egypte, située dans le delta du Nil, est décédé mercredi, indique au source au sein des services de sécurité égyptiens. Les opposants au président Abdel Fattah al Sissi affirment que le décès de Farid Ismail, 57 ans, est directement lié à une absence de soins médicaux requis par son état de santé. Les services de sécurité égyptiens ont précisé que Farid Ismail était mort d'une défaillance hépatique dans un hôpital du Caire où il avait été transféré quelques jours auparavant. Ismail, qui avait été parlementaire sous le mandat du président islamiste Mohamed Morsi renversé par les militaires en juillet 2013, avait été condamné à sept années de prison pour des violences commises lors de l'évacuation de deux camps de manifestants pro-Morsi dans le centre du Caire en août 2013. L'intervention de l'armée contre les partisans de l'ancien président issu des Frères musulmans avait fait plusieurs centaines de morts parmi les protestataires. Le site de la confrérie interdite par les autorités affirme que Farid Ismail est mort en raison d'un manque de soins médicaux. Dans un précédent article, le site affirmait que l'opposant avait été victime d'un infarctus alors qu'il avait été placé en isolement ce mois-ci. "Nous avons demandé à plusieurs reprises à la justice de le transférer vers un hôpital extérieur parce que sa santé se dégradait", a déclaré son avocat Abdel Moneim Maksoud. "Le tribunal a donné son accord mais la prison n'a jamais appliqué la décision". (Stefan Kalin et Mostafa Hashem; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant