Décès d'un conjoint en retraite : les organismes à contacter

le
0

Lorsqu'une personne en retraite décède, son conjoint ou l'un de ses proches doit impérativement contacter certains organismes afin de régulariser la situation.

Contacter la caisse de retraite

Dans un cas de décès, pour une personne en retraite, il est obligatoire de contacter la caisse de retraite concernée, au plus vite. Un courrier rédigé par le conjoint survivant indiquera le décès. Il sera accompagné de l'acte de décès mentionnant la date, ainsi que du numéro de sécurité sociale afin de faciliter les recherches de la caisse de retraite.

Il est à noter que la pension de retraite au titre du mois où survient le décès est versée en intégralité, que le décès soit intervenu au début ou à la fin du mois. Mais en l'absence de démarche auprès de la caisse de retraite, les pensions payées après la disparition de la personne devront être restituées.

Sous huit jours

Pendant huit jours, après le décès, il est demandé de s'adresser aux différentes caisses complémentaires afin de faire une demande de retraite de réversion dans le cas d'un couple marié. Les organismes d'assurance décès et de prévoyance seront contactés en vue de recevoir le capital décès. De même, on préviendra les banques pour fermer les comptes concernés, ainsi que la CAF.

Sous un mois

Le conjoint survivant dispose d'un mois pour contacter le centre des impôts du défunt. Les assureurs, le propriétaire du logement et EDF-GDF seront également avertis du changement de situation. Enfin, le notaire devra organiser la succession, le cas échéant.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant