Decathlon contraint de fermer ses magasins le dimanche

le
0
INFO LE FIGARO - Attaqué en justice par FO, le leader de la distribution d'articles de sports n'a pas les autorisations préfectorales nécessaires pour sa dizaine de points de vente ouverts le dimanche.

Pour la première fois depuis quatorze ans, le Decathlon de Montreuil-sous-Bois, au bord du périphérique parisien, est resté portes closes dimanche. Le leader de la distribution d'articles de sports a décidé de ne pas ouvrir pour ne pas avoir à payer une amende de 3 000 euros pour chacun des 25 salariés concernés. Suite à une plainte de Force ouvrière (FO), Decathlon a été condamné fin septembre par le tribunal de Bobigny à une astreinte, faute d'autorisation pour ouvrir le jour du Seigneur.

Pour ne rien arranger, FO a engagé une procédure similaire contre le Decathlon de Noisy-le-Sec, en région parisienne. Un coup dur pour l'enseigne nordiste. Lorsqu'ils sont ouverts le dimanche, ses magasins réalisent de 20 à 25 % de leur chiffre d'affaires ce jour-là. C'est le deuxième jour le plus important, derrière le samedi (30 % des ventes hebdomadaires).

Decathlon risque un coup de fringale, car FO semble décidé à systématiser sa démarche. Selon nos informations,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant