Débuts à haut risque pour Direct 8

le
0
Le 18 septembre, le CSA devrait avaliser le rachat de Direct 8 par Canal +. La future D8 fait trembler le marché.

Tous les yeux sont braqués sur Direct 8. La pression est immense sur le nouveau propriétaire, Canal +, qui va tripler, d'ici à 2015 le budget - 50 millions d'euros - de sa nouvelle chaîne gratuite rebaptisée D8. Sur le papier, la grille de programmes scintille assez pour que les annonceurs l'accueillent favorablement. Elle contient toutes les formules magiques de la télé gratuite: des signatures qui incarnent la chaîne comme Cyril Hanouna, Laurence Ferrari, Guy Lagache, Thierry Ardisson, Frédéric Mitterrand, Roselyne Bachelot et Audrey Pulvar, du jeu d'aventure et des variétés avec «The Amazing Race» et «Nouvelle Star» qui verrouillent quelques soirées. Mais aussi un JT présenté par ­Daphnée Roulier, des séries censées assurer la rentabilité et des films pour la rendre attirante. Peu de sport, pas de documentaire et de la série britannique en journée. Car chez Canal +, on le sait, le gros des audiences se fait le soir.

Coincée sur les films frais

Or la marge

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant